Madame Lan Joyce et ses élèves dans un cours de vietnamien. Photo: VTV

Raison pour laquelle non seulement l’Etat et le gouvernement vietnamiens, mais aussi les Vietnamiens d’outre-mer eux-mêmes s’efforcent toujours de renforcer les activités d’enseignement et de pratique du vietnamien, en faveur des jeunes notamment.

A Vancouver au Canada, des enseignantes vietnamiennes proposent gratuitement des cours de vietnamien pour les enfants. Pendant les cours, hormis l’apprentissage du vietnamien, les élèves découvrent des poèmes et chansons et jouent à des jeux folkloriques.

Madame Hoang Quynh Huong, une enseignante à Vancouver, a exprimé : «chaque fois que mes élèves parlent en vietnamien, je me sens très heureuse. Je les encourage constamment pour qu’ils puissent progresser dans la pratique de la langue».

Madame Lan Joyce, une enseignante vietnamienne à Vancouver: « à Vancouver et dans d’autres régions du Canada, on organise chaque année un Festival de la langue maternelle où se réunissent diverses origines linguistiques et culturelles du monde, afin de célébrer et d’honorer leur patrimoine et d’enrichir le multiculturalisme. Il s’agit d’une bonne occasion pour nous comme les autres Vietnamiens au Canada puissions parler le vietnamien, chanter des chansons et pratiquer des danses du Vietnam.

«Je suis né à Vancouver. Je n’ai pas appris le vietnamien, je ne sais pas l’écrire. Mais je  peux le parler parce que mes parents me parlent parfois en vietnamien. J’ai enregistré mon fils à ce cours avec le souhait qu’il puisse se familiariser avec la langue, la culture et la société du Vietnam – son pays d’origine», a partagé Huynh Cam Minh, père d’un élève.

CPV