Des habitants laotiens touchés par les inondations. Photo: KPL/VNA

La compagnie Star Telecom (Unitel), un joint-venture entre le Groupe des télécommunications de l'Armée (Viettel) du Vietnam et la compagnie Asia Telecom, a octroyé 400 millions de kips (50.000 dollars) pour soutenir les habitants touchés par l'effondrement de barrage hydroélectrique Xepian-Xe Nam Noy.

Un représentant de la compagnie général de pétrole du Vietnam (PV Oil) a remis aux dirigeants et aux habitants de la province d'Attapeu 10.000 dollars ainsi que des produits de première nécessités.

Auparavant, le groupe Hoàng Anh Gia Lai a soutenu les sinistrés laotiens 50 tonnes de riz, 100.000 paquets de nouilles instantanées, 5 tonnes de poissons secs et 2.000 vêtements.

Ces derniers jours, la communauté des Vietnamiens au Laos a organisé de nombreuses activités de collecte de fonds pour aider le peuple laotien à stabiliser sa vie. Les délégations de médecins de la compagnie d'amitié 206 et de l'Université de médecine et de pharmacie Hoàng Anh Gia Lai ont donné des consultations médicales et distribué gratuitement des médicaments aux habitants laotiens.

Vendredi matin 27 juillet, le consul général du Vietnam dans quatre provinces méridionales du Laos, Dào Van Hiêu, a rendu visite et offert des cadeaux aux familles touchées par l'effondrement de barrage hydroélectrique Xepian-Xe Nam Noy.

Le même jour, l'antenne de l'Association des Vietnamiens dans la province d'Attapeu, a remis directement un million de kips à chaque famille endommagé.

Le barrage Xepian-Xe Nam Noy s'est effondré à 20h du 23 juillet, libérant cinq milliards de mètres cubes d'eau. Treize villages dans cette région restent inondés, dont six gravement touchés abritant 919 maisons et 3.780 personnes. Lors d’une conférence de presse donnée dans l'après-midi du 25 juillet à Vientiane, le Premier ministre laotien Thongloun Sisoulith a fait savoir que les impacts de la tragédie étaient énormes. Selon lui, c’est la première fois depuis des dizaines de décennies que le peuple laotien traverse une telle catastrophe.

CPV/VNA