«Quán Quê Hương», est considéré comme l’un des plus vieux restaurants vietnamiens en République de Corée. Photo: VTV

Considérée comme «un petit Vietnam», la ville d'Ansan, province de Gyeonggi, à 30 km au sud-ouest de Séoul, regroupe beaucoup de restaurants de ce type.

C'est ce qui ressort d'un récent reportage de la Télévision nationale du Vietnam. 

Créé il y a 17 ans, le restaurant de Mme Le Thi Hoai Thu, nommé «Quán Quê Hương», est considéré comme l’un des plus vieux restaurants vietnamiens en République de Corée. Son menu comporte 70 plats, dont le pho qui est toujours en tête des plats les plus vendus.

«Nous cultivons directement les herbes aromatiques. Tous les autres ingrédients sont importés du Vietnam», a fait savoir Mme Thu.

«J'habite à Séoul. Ce restaurant est assez loin de ma maison. Mais j'aime bien manger ici. J’ai visité le Vietnam plusieurs fois. J’adore les plats vietnamiens, dont le pho au bœuf et le nem frit», a partagé Choi Jung Hwan, un client du «Quán Quê Hương».

A Ansan, il est facile à trouver des restaurants comme «Quán Quê Hương». Beaucoup de monde l’ont appelé comme «un petit Vietnam» parce que vous pouvez facilement voir des Vietnamiens, écouter de la musique vietnamienne, parler la langue vietnamienne, acheter des vêtements et chaussures «made in Vietnam».

Il y a également un grand restaurant de pain vietnamien dénommé Ha Phi. Il produit plus de 2.000 pains par jour et prévoit d’élargir sa production pour mieux répondre à la demande croissante de la chaîne de restaurants vietnamiens en République de Corée.

La République de Corée compte environ 400 restaurants de plats vietnamiens. Leur développement est une bonne façon de promouvoir la gastronomie et l’image du Vietnam auprès des Sud-coréens, et des autres peuples en général.

CPV