Vu Binh Minh et sa mère (photo: CVN)

Né à Hai Phong (au Nord-Est du Vietnam), Vu Binh Minh est allé avec sa mère en Allemagne pour y vivre. Il se passionne pour la musique dès son plus jeune âge.

En Allemagne, depuis cinq ans, il commence en même temps à gagner sa vie et à réaliser son rêve. Ses expériences personnelles, celles de sa mère et des Vietnamiens lui ont fournit les émotions suffisantes pour présenter des chansons portant sur la vie et le travail des Vietnamiens éloignés du pays natal.

«Je remercie toujours la communauté vietnamienne en Allemagne et mes prédécesseurs qui ont partagé avec moi leurs expériences de la vie dans un pays étranger», a-t-il confié, récemment, lors d’un point presse à Berlin.

Avec ce projet de musique, il souhaite recevoir le soutien et le partage de la communauté des Vietnamiens en Allemagne. Plus particulièrement, si ceux-ci ont des poèmes sur la vie des Vietnamiens éloignés du pays natal, il désire pouvoir les lire et les mettre en musique.

À l’heure actuelle, le jeune chanteur est le patron d’un restaurant vietnamien dans la ville de Munchen, celui-ci portant le nom de sa mère "Restaurant Cô Dung". Il a collaboré plusieurs fois avec ses amis pour organiser des programmes artistiques, avec la participation de jeunes chanteurs vietnamiens et les produire dans les villes allemandes.

"J’emporte mes sentiments intimes dans les chansons "Nguoi xa quê nho" avec le souhait d’apporter équilibre et apaisement à ceux qui s’installent en Allemagne et à ceux qui viendront y vivre. Je souhaite exprimer ma reconnaissance à l’égard de la communauté des Vietnamiens en Allemagne, ceux qui sont arrivés avant moi et m’ont aidé à dépasser les difficultés que l’on rencontre dans un pays étranger", a-t-il partagé.

CPV/NDEL