Les efforts de sauvetage du Japon pour lutter contre la terrible dévastation du super typhon Hagibis. Source: AP

Selon l’ambassade du Vietnam au Japon, hospitalisé à Yokohama, dans la préfecture de Kanagawa, le marin se rétablit. L’autre Vietnamien, Nguyên Van Tri, ainsi que six autres marins, sont toujours portés disparus.

Selon la JCG, Jia De, un cargo battant pavillon panaméen avec à son bord 12 personnes, dont 3 Birmans, 7 Chinois et 2 Vietnamiens, a coulé dans la baie de Tokyo dans la soirée du 12 octobre où le typhon Hagibis a touché le Japon.

Le naufrage a fait un mort, sept disparus alors que quatre autres personnes ont été sauvées par JCG dans la matinée du 13 octobre.

Hagibis avait touché terre samedi 12 octobre peu avant 19h et atteint la capitale japonaise vers 21 h, accompagné de rafales de vent allant jusqu’à près de 200 km/h, selon l’Agence météorologique JMA.

Les soldats japonais s’activaient dimanche pour porter secours aux habitants piégés par les nombreuses inondations provoquées par le puissant typhon Hagibis, qui a tué au moins vingt-trois personnes et fait seize disparus.

Quelque 7,3 millions de Japonais avaient reçu des consignes d’évacuation samedi après des précipitations records. L’intensité sans précédent des précipitations selon l’Agence météorologique JMA avait poussé celle-ci à émettre son niveau d’alerte aux pluies maximale, réservé aux situations de catastrophe prévisible.

Samedi, l'ambassade du Vietnam au Japon a envoyé un message d'avertissement concernant le typhon et le numéro de téléphone rouge sur le site web de l'ambassade. Pour les victimes en détresse, l'ambassade a contacté et demandé aux entreprises d'envoi des travailleurs pour soutenir le règlement des procédures pertinentes en vue de garantir des intérêts des travailleurs.

Le ministère des Affaires étrangères a chargé l'ambassade du Vietnam au Japon de suivre de près l'évolution de la situation, et est régulièrement en contact avec les autorités japonaises pour mettre à jour les informations, coordonner et rechercher les citoyens vietnamiens disparus et mis en œuvre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des citoyens vietnamiens au Japon.

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a envoyé dimanche 13 octobre un message de sympathie à son homologue japonais Shinzo Abe.

Le même jour, le vice-Premier ministre vietnamien, ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh a fait de même au ministre japonais des Affaires étrangères Motegi Toshimitsu.

CPV/VNA