La bonzesse Thich Nu Gioi Tanh (au milieu) obtient le prix. Photo: VNA 
 
Ce prix a été lancé par le Bouddhisme de République de Corée, sous les auspices du gouvernement et de l’Assemblée nationale sud-coréens.

Le prix récompense les bouddhistes étrangers ayant des contributions importantes au renforcement de la solidarité, de l’amitié et de la coopération au développement entre les nations et la République de Corée, le bouddhisme sud-coréen en particulier.

Cette année marque la première édition de ce prix.

Lors d’une cérémonie organisée le 1er juillet à Séoul, le bonze sud-coréen Simong, président du jury et président du comité d’organisation, a décerné le prix à 124 dignitaires de différents pays, dont la bonzesse Thich Nu Gioi Tanh qui est également membre du conseil d’administration de l’Eglise bouddhique du Vietnam, et membre de la commission du bouddhisme international du Comité central de l’Eglise bouddhique du Vietnam. 

S’exprimant lors de cette cérémonie, la bonzesse Thich Nu Gioi Tanh a affirmé que ce prix était un grand honneur pour elle-même, mais aussi pour la communauté des Vietnamiens en République de Corée, car c’étaient eux qui contribuaient à la consolidation de l’amitié Vietnam – République de Corée, à la paix sur la péninsule coréenne et à la prospérité de ce pays.  

Ce prix encouragera les efforts pour la paix, la coopération et l’amitié entre le Vietnam et la République de Corée et d’autres pays du monde, a-t-elle déclaré.

CPV/VNA