Les délégués au colloque international sur l’ASEAN et la Mer Orientale. Photo: VNA

 

Organisé par l’Institut d’études stratégiques et internationales Albert Del Rosario, l’événement a réuni environ 150 délégués dont des hauts officiels et des représentants d’organes gouvernementaux des Philippines, des représentants diplomatiques des États-Unis, du Japon, de l’Australie, de Singapour, du Vietnam, et de certains agence de presse basées aux Philippines.

Le colloque a compris trois séances de discussions portant sur les questions liées à l’ASEAN et à la situation en Mer Orientale, ainsi que des méthodes de règlement des différends souverains.

La première, dont le thème était "Édifier la communauté de l’ASEAN face aux défis sécuritaires et politiques", s’est focalisée sur la situation en Mer Orientale et les méthodes de règlement des différends. Lors de cette séance, l’ancien ministre philippin des Affaires étrangères, Albert Del Rosario, a appelé les dirigeants des pays aséaniens à faire preuve de davantage de solidarité, en prônant l'union et le rôle central de l’ASEAN pour régler les différends en Mer Orientale sur la base du droit international, notamment la décision d'arbitrage rendue par la Cour permanente d'arbitrage de La Haye (CPA) dans le procès intenté par les Philippines contre la Chine à propos des différends territoriaux en Mer Orientale.

Avec pour thème ​"Consolider le fondement socio-culturel dans la coopération de l’ASEAN", la deuxième a abordé le renforcement de la solidarité et de l'union au sein de l’ASEAN pour faire face aux défis sécuritaires non traditionnels.

La troisième : ​"Réaliser le processus d’intégration économique dans la région", a traité de la promotion de la coopération économique via les mécanismes de coopération de l’ASEAN. 

CPV/VNA