Photo: AFP

 

Près de la moitié des corps des victimes du crash de l'avion militaire birman qui s'est abîmé la semaine dernière dans la mer d'Andaman avec 122 personnes à bord ont été retrouvés, a annoncé le 11 juin l'armée birmane.

Cinquante-neuf corps avaient au total été récupérés dans l’après-midi du 11 juin, et les bâtiments de la marine ainsi que des bateaux de pêche dépêchés pour les secours ont dû braver les éléments en ces temps de mousson, a précisé l'armée.

D’après des informations de militaires et d’agents aéroportuaires, cet avion transportait 122 personnes, dont 14 membres d’équipage. Il avait décollé le 7 juin de la ville de Myeik, dans le sud du Myanmar à destination de Rangoon. Le contact avait été perdu alors que l’avion était à 32 km à l’Ouest de la ville de Dawei.

D'après les autorités birmanes, l'avion a été livré par le constructeur China National Aero-Technology Import & Export Corp. (CATIC) à l'armée en mars 2016 et avait effectué 809 heures de vol. Le constructeur CATIC s'est dit prêt à prendre part aux investigations.

CPV/VNA