Des rescapés au milieu des décombres d'habitations à Palu, frappé par un séisme et un tsunami le 28 septembre 2018. Photo: AFP

 

Les autorités ont émis une alerte au raz-de-marée pendant quelques heures, avant de l’enlever dans la soirée du même jour.

L’épicentre était situé à 24 km de profondeur dans la mer des Moluques, a précisé l’USGS.

De nombreux habitants de Ternate, ville de la province indonésienne du Nord Maluku (Moluques), ont fui leurs logements. Les premières informations disponibles ne faisaient toutefois état d’aucun dégât ni d’aucune victime.

L'Indonésie, un ensemble de 17.000 îles et îlots qui s'est formé par la convergence de trois grandes plaques tectoniques (indo-pacifique, australienne, eurasienne), se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique.

L'an dernier, un tremblement de terre de magnitude 7,5 suivi d'un tsunami à Palu, sur l'île de Célèbes, a fait plus de 2.200 morts et des milliers de disparus. 

CPV/VNA