Le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères Pham Binh Minh (centre) lors de la conférence de presse internationale à Hanoi, le 12 septembre. Photo: VNA

 

Ce bilan a été annoncé par le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères Pham Binh Minh lors d’une conférence de presse internationale à Hanoi, samedi 12 septembre, à l’issue des réunions. Pham Binh Minh a déclaré que l’AMM 53 a été couronné de succès, ce qui reflète la réactivité et la détermination de l’ASEAN qui aident le Vietnam à organiser de manière productive les visioconférences au milieu de l’évolution complexe de la pandémie de Covid-19.

Dans le cadre de l’AMM 53, les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN, les invités et les partenaires ont participé à 19 réunions, dont l’AMM 53, la session extraordinaire du Conseil de coordination de l’ASEAN sur le développement sous-régional, la 10e réunion des ministres des Affaires étrangères du Sommet de l’Asie de l’Est, la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN avec les représentants de la Commission intergouvernementale des droits de l’homme (AICHR), le Dialogue ministériel de l’ASEAN sur le renforcement du rôle des femmes pour une paix et une sécurité durables et le 27e Forum régional de l’ASEAN.

Quarante-deux documents ont été adoptés, le plus grand nombre de documents adoptés dans l’histoire des réunions des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN. Ils comprennent le Communiqué conjoint de l’AMM 53 et le Plan d’action de Hanoi II de l’ARF (2020-2025).

Les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN ont continué à affirmer leur ferme détermination et leur engagement à mettre pleinement et efficacement en œuvre les objectifs et les priorités dans l’esprit de l’ASEAN 2020 «cohésive et réactive». Parallèlement à ces efforts pour contenir le Covid-19, l’ASEAN doit aider les personnes et les entreprises à surmonter les conséquences de la pandémie, à rétablir progressivement l’économie et à reprendre leur vie normale.

Les ministres ont affirmé la détermination de maintenir l’Asie du Sud-Est en tant que région de paix, de sécurité, de neutralité et de stabilité tout en renforçant la centralité, l’unité et la résilience de l’ASEAN, et en promouvant l’instauration de la confiance, le respect mutuel et l’état de droit conformément à l’esprit de la Déclaration des ministres des Affaires étrangères à l’occasion de la célébration du 53e anniversaire de l’ASEAN au 8 août 2020.

Les participants ont discuté des mesures visant à renforcer les partenariats de l’ASEAN pour la paix et le développement durable. Les partenaires continuent à soutenir le rôle central de l’ASEAN dans l’élaboration d’une architecture régionale ouverte, inclusive, transparente et fondée sur des règles. Ils ont affirmé que l’ASEAN et ses partenaires continueront de promouvoir une coopération efficace pour répondre aux défis émergents, y compris la pandémie de Covid-19 et promouvoir un redressement complet.

L’ASEAN a accepté d’accorder le statut de partenariat de développement à la France et à l’Italie, tout en admettant la Colombie et Cuba dans le Traité d’amitié et de coopération (TAC) de l’ASEAN. Au cours des réunions, les participants ont débattu des problèmes de sécurité non traditionnels, tels que le terrorisme, la criminalité transnationale, les catastrophes naturelles et les changements climatiques, ainsi que des questions internationales et régionales d’intérêt commun.

Les ministres ont réaffirmé la position de principe de l’ASEAN et ont souligné l’importance et les avantages de la paix, de la sécurité, de la stabilité et de la liberté de navigation et de survol en Mer Orientale, qui sont les avantages communs de tous les pays et soutenus par les partenaires de l’ASEAN. Ils ont affirmé que les parties doivent promouvoir le dialogue; établir la confiance; et s’abstenir des actes qui compliquent davantage la situation; et éviter la militarisation, l’utilisation ou la menace du recours à la force; régler les différends par des mesures pacifiques sur la base du droit international, y compris la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM) de 1982.

Ils ont exprimé l’espoir que la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) sera pleinement et efficacement mise en œuvre et ont exhorté les parties à finaliser prochainement un Code de conduite (COC) efficace et efficient conformément au droit international.

Le secrétaire général de l’ASEAN, Lim Jock Hoi, a salué les préparatifs complets et professionnels du Vietnam et les résultats de l’AMM 53, avec le plus grand nombre de documents jamais adoptés dans le cadre des réunions des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN. "Les réunions virtuelles, les visioconférences ne nous empêchent pas de créer un environnement pour produire l’une des réunions les plus productives des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN", a-t-il déclaré, ajoutant que "c’est la preuve que nous sommes capables de le faire sans aucune réunion en face à face".

Pham Binh Minh a déclaré qu’en tant que président de l’ASEAN 2020, le Vietnam se prépare activement pour le 37e Sommet de l’ASEAN prévu en novembre de cette année, bien que la pandémie de Covid évolue de manière imprévisible.

Le Vietnam déploie tous ses efforts pour enrayer le Covid-19, a-t-il déclaré Minh, exprimant son espoir que les pays et partenaires de l’ASEAN surmonteront la pandémie afin que les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN puissent se rencontrer en personne lors du prochain 37e Sommet de l’ASEAN. 

CPV/VNA