Roupie, la monnaie indonésienne. Photo: www.thejakartapost.com


Dans son rapport publié le 29 juin, DBS a noté que l’Indonésie retrouverait rapidement sa normalité après l'assouplissement des restrictions liées à l’épidémie de COVID-19, tandis que les dépenses des ménages, qui contribuent pour plus de la moitié de son PIB, continueront de stimuler la reprise économique.

La force de l'investissement en Indonésie réside dans sa démographie favorable. L'Indonésie est le troisième pays le plus peuplé d'Asie, le quatrième au monde, et compte une forte proportion de jeunes travailleurs, a affirmé le rapport.

Le marché boursier indonésien comme celui de Singapour sont considérés comme les marchés les moins chers de l'ASEAN.

Parallèlement, grâce aux mesures de stimulation financière et d'assouplissement monétaire menées par le gouvernement ainsi qu'à la forte structure démographique de l'Indonésie, DBS s'attend à ce que les difficultés économiques causées par le COVID-19 soient terminé d'ici le deuxième trimestre de cette année.

De son côté, le directeur d’investissement de DBS, Hou Wey Fook, a estimé que l’e-commerce deviendrait une tendance clé après le COVID-19.

A long terme, une jeune population, une économie en développement et une population disposant des outils numériques constituent des facteurs très positifs de l’Indonésie, a-t-il dit.

Selon DBS, l’Indonésie est en train de devenir le plus grand marché de commerce électronique de la région, soutenu par les activités de fonds d’investissement privé qui versent aux start-ups numériques ainsi que par les politiques de développement d’économie numérique./.

CPV/VNA