La Banque mondiale approuve 93 millions de dollars en faveur de la troisième phase du projet d’allocation des terres  pour le développement socio-économique. Photo: Phnom Penh Post


Ce projet permettra aux démunis sans terre et aux communautés autochtones au Cambodge d'avoir accès aux infrastructures, aux services agricoles et services sociaux, a-t-elle déclaré dans un communiqué de presse cité par le journal Phnom Penh Post.

Le gouvernement cambodgien établit un cadre juridique pour les concessions foncières sociales (SLC) qui étend le titre de propriété des pauvres ruraux et sans terre. Le gouvernement a également promu le titre de propriété foncière communautaire autochtone (ICLT) en faveur des peuples autochtones sur leurs terres.

L’accès à la terre, l’accélération de la production agricole et le développement des services visant à améliorer la production constituent des facteurs importants pour les démunis ruraux, a déclaré la directrice nationale de la BM au Cambodge, Inguna Dobraja.

Ce projet couvrira 71 sites et communautés dans les provinces du Cambodge à l'exception de Phnom Penh. Le projet appuiera la construction de routes rurales, de systèmes d’irrigation de petite envergure, de systèmes d’approvisionnement en eau, de bâtiments scolaires, etc.

Les nouveaux bénéficiaires des SLC recevront une assistance pour leurs cultures lors de la première année./.

CPV/VNA