Dans un atelier de confection textile au Cambodge. Photo: VNA

 

Cette ​baisse de croissance résulte des dépenses publiques élevées, de la réduction des exportations en raison de la forte compétitivité d'autres pays de la région et aussi de l'augmentation du cours du dollar.

Selon la BM, pour maintenir sa croissance économique, le Cambodge doit bien gérer les investissements publics, renforcer l'apprentissage, réduire ​ses dépenses dans l'énergie.

Les estimations de la BM sont toute à faite différentes ​de celles données par la Banque asiatique de développement (BAD)​, qui prévoit un maintien du rythme de croissance de 7%, concrètement 7,1% en 2017, et 7% en 2018. 

CPV/VNA