La capitale malaisienne Kuala Lumpur. Photo: VNA

 

Il a ajouté que les dépenses des touristes intérieurs avaient atteint 60,4 milliards de ringgits (14,3 milliards dollars) l'année dernière, contre 54,1 milliards de ringgits en 2017. La plus grande part des dépenses avait été consacrée aux achats, suivis des carburants et des produits alimentaires.

Le ministre malaisien a indiqué que la durée moyenne de séjour par touriste en 2018 était de 2,44 nuits, contre 2,35 en 2017.

"Grâce à son climat frais et à sa flore abondante, Pahang était l'état le plus visité avec 9,2 millions de visiteurs, suivi de Johor (7,8 millions), Perak (7,6 millions), Selangor (6,8 millions) et Negeri Sembilan (6,1 millions)", a-t-il déclaré.

Selon Mohamaddin Ketapi, le tourisme intérieur continuera de croître l'année prochaine grâce à des mesures et des campagnes de communication proactives dans le cadre de “Visit Malaysia 2020”.

La Malaisie compte environ 32 millions d’habitants. Outre un territoire principalement entouré par la mer, des systèmes de transport pratiques, un grand nombre de voitures privées, un prix relativement bas des carburants, un climat chaud presque toute l’année et diverses fêtes sont des conditions favorables au développement du secteur touristique malaisien.

CPV/VNA