La Malaisie et Singapour ont déclaré avoir convenu à reporter à nouveau le projet de TGV Kuala Lumpur-Singapour jusqu'à la fin de l'année. Photo: foreignbrief.com


Le ministre singapourien des Transports, Khaw Boon Wan, a déclaré que la Malaisie avait demandé une prolongation de sept mois pour permettre aux deux parties de discuter et d'évaluer les modifications proposées par la Malaisie.

Les deux parties ont convenu d'une prolongation définitive de la période de suspension jusqu'au 31 décembre 2020, a ajouté M. Khaw.

En septembre 2018, Singapour et la Malaisie se sont accordés pour reporter la construction du TGV jusqu'à fin mai de cette année. La Malaisie a dû payer à Singapour plus de dix millions de dollars pour les frais engagés pour suspendre le projet. À ce moment, Singapour avait investi plus de 250 millions de dollars singapouriens dans ce projet.

Le ministère singapourien des Transports a déclaré que le TGV était un projet mutuellement bénéfique  et qu’il contribuerait au renforcement de la connectivité et les liens interpersonnels entre les deux pays.

Singapour attend avec impatience la proposition officielle de la Malaisie concernant les modifications du projet de TGV afin que les deux parties puissent entamer immédiatement les discussions, a déclaré M. Khaw.

La ligne de TGV proposée vise à réduire le temps de trajet entre Singapour et Kuala Lumpur à environ 90 minutes en train, contre quatre heures actuellement sur les lignes routières.  

Les services de TGV devraient commencer le 1er janvier 2031, au lieu  du 31 décembre 2026 prévu initialement./.

CPV/VNA