Le président Moon Jae-in (2e à gauche) serre la main de résidents coréens en Inde après sa visite au temple Swaminarayan Akshardham, peu après son arrivée à New Delhi le 8 juillet 2018 pour une visite d'Etat de quatre jours (Photo: Yonhap)

 

S’adressant à la presse, M. Kim a évoqué la politique étrangère clé du président Moon Jae-in qui a pour but d’améliorer les relations entre la République de Corée et l'Inde ainsi que les 10 membres de l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (ASEAN).

Selon lui, le gouvernement de Moon Jae-in construit des relations de coopération avec l'Inde et l'Asean, lesquels sont considérés comme la « prochaine Chine », tout en améliorant ses relations avec ces deux partenaires au même niveau que ses liens avec les quatre superpuissances que sont les Etats-Unis, la Chine, le Japon et la Russie.

«Nous avons maintenant besoin d'un tournant dans notre coopération économique avec l'Inde et les pays de l'ASEAN», a souligné M. Kim.

A cette fin, la République de Corée cherchera à aider à construire et à améliorer les réseaux de transport et de distribution dans les économies d'Asie du Sud-Est.

Séoul contribuera également au financement de grands projets d'infrastructures en Inde et dans les 10 pays de l'ASEAN. En outre, le gouvernement sud-coréen cherchera à promouvoir les investissements entre la Corée du Sud et les pays asiatiques.

Le président Moon Jae-in est arrivé samedi 8 juillet en Inde hier pour une visite d'Etat de quatre jours. Il effectue actuellement une visite à Singapour, un membre de l'ASEAN.

CPV/VNA