Les citoyens thaïlandais rapatriés du Royaume-Uni effectuent une quarantaine à l'aéroport de Suvarnabhumi, enThaïlande. Photo: Bangkok Post


Le CCSA a déclaré que cette prolongation était nécessaire car le pays ouvrira davantage d'entreprises et autorisera davantage de voyages, et toutes les écoles seront rouvertes à partir du 1er juillet.

La décision a été prise lors d’une réunion des membres du CCSA présidée par le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha.

Le porte-parole du CCSA, Taweesilp Visanuyothin, a déclaré que tous les lieux de divertissement nocturne comme les pubs, les bars, les karaokés et les salons de massage savonneux, seraient autorisés à rouvrir leurs portes à partir du 1er juillet.

Des mesures d'éloignement sanitaire et physique seront nécessaires, a-t-il souligné.

Les étrangers avec permis de travail, résidence et familles en Thaïlande pourront entrer dans le pays, mais seront soumis à une quarantaine de 14 jours.

Taweesilp Visanuyothin a déclaré que les étrangers en quête de certains types de traitements médicaux tels que la chirurgie esthétique ou des soins liés à la fertilité, pourraient également être autorisés à entrer dans le pays.

Les voyageurs d'affaires en provenance du Japon, de République de Corée, de Singapour, de Chine et de Hong Kong (Chine) pourront être exemptés de quarantaine s'ils peuvent présenter des certificats prouvant qu'ils ne sont pas porteurs du COVID-19 et ont été testés négatifs à leur arrivée.

La Thaïlande a signalé sept nouveaux cas de coronavirus et aucun nouveau décès le 29 juin, ce qui porte le nombre total d'infections à 3.169 avec 58 décès depuis janvier.

Tous les nouveaux cas sont des ressortissants thaïlandais mis en quarantaine après leur retour récent d'Inde et des États-Unis.

Aucune transmission locale n'a eu lieu dans ce pays depuis 35 jours, selon le CCSA./.

CPV/VNA