La présidente chilienne Michelle Bachelet. Photo: VNA

 

Y participeront les ministres du Commerce de l’Australie, du Brunei, du Canada, de la Malaisie, du Mexique, du Japon, de la Nouvelle-Zélande, du Pérou, de Singapour et du Vietnam.

Par rapport à son «accord prédécesseur», le TPP, le CPTPP maintient les normes élevées prévues dans le texte original mais gèle la mise en œuvre de 22 clauses, dont celle sur la propriété intellectuelle afin d’assurer l’équilibre et la qualité du document dans le nouveau contexte.

Cet accord ambitieux créera l’un des plus grands blocs de libre-échange au monde, couvrant les trois continents – l’Asie, l’Amérique et l’Océanie – avec un marché de 463 millions de personnes et un PIB d’environ 10.000 milliards de dollars, soit 13% du PIB mondial.  

Le CPTPP devrait entrer en vigueur pendant 60 jours après qu’au moins 6 pays participant achèvent les procédures de ratification de cet accord.

CPV/VNA