L’avion P-3C et son équipage à l’aéroport international de Tân Son Nhât à Hô Chi Minh-Ville en juin 2020. Photo : Ambassade du Japon au Vietnam


Au nom du gouvernement, du ministère de la Défense et des agences concernées du Japon, l’ambassade du Japon à Hanoi a sincèrement remercié le Vietnam pour son assistance dans la réparation et le ravitaillement de cet avion de patrouille anti-sous-marin

Le 3 juillet, l’État-major interarmées du Japon (JJS) des Forces japonaises d’autodéfense a également remercié le gouvernement vietnamien d’avoir fourni une aide à cet appareil.

"Nous apprécions sincèrement votre gentillesse d’offrir de l’aide lorsque nous étions confrontés à des difficultés. Nous n’oublierons jamais nos liens étroits. Merci, Vietnam", a-t-il dit dans une vidéo sur Twitter.

L’avion, avec 19 membres d’équipage, était sur le chemin du retour après une mission anti-piraterie dans le golfe d’Aden au Moyen-Orient et avait besoin de refaire le plein pour l’aider à achever son voyage de 10.000 km.

Alors qu’aucun pays ne l’a laissés entrer en raison de la pandémie du nouveau coronavirus, le Vietnam a accepté de recevoir le P-3C à l’aéroport international de Tân Son Nhât à Hô Chi Minh-Ville pour le ravitaillement.

Le 29 juin, l’avion est rentré au Japon en toute sécurité./.

CPV/VNA