Le Tet traditionnel au Vietnam. Photo: CafeF

1. Au Vietnam

Les Vietnamiens accueillent le Nouvel An lunaire avec des coutumes intéressantes. Les Vietnamiens croient que ce qu'ils disent, ce qu'ils font et ce qu'ils croient au cours des trois premiers jours de la nouvelle année influencera toute l'année qui débute. D’où des visages radieux partout, des cadeaux et de « l’argent de la chance » (lì xì) remis aux personnes âgées et aux enfants.

Avant le Têt, les maisons sont nettoyées, toutes les vieilles dettes doivent être remboursées et les parents achètent de nouveaux vêtements pour leurs enfants, ce afin que la nouvelle année puisse commencer sous les meilleurs auspices. Les Vietnamiens achètent souvent des fruits confis, du thé, des confiseries, des fruits et du vin pour offrir aux parents et proches.

L'autel des ancêtres est nettoyé et orné de cinq fruits, de fleurs, d'encens, d'aliments traditionnels tels que banh chung, nem et riz gluant.

2. En Chine

Le Nouvel An lunaire en Chine est aussi un moment idéal pour rassembler tous les membres d'une famille afin qu'ils témoignent de leur respect envers les ancêtres. Les Chinois comptent de nombreuses coutumes pour s’attirer la chance, à eux-mêmes et à leurs familles. Avant le Nouvel An lunaire, ils devront eux aussi s’acquitter de toutes les dettes.

Une semaine avant le Têt, un homme de la famille organisera une cérémonie d'offrandes avec de la nourriture sucrée, en particulier du malt. Les gens achètent aussi souvent de nouveaux vêtements.

Les maisons sont nettoyées et les enfants reçoivent de «l'argent de la chance». Les gens mangent également nouilles, poisson et gâteaux à base de riz gluant et de sucre, dans l’espoir d’une vie prospère et douce.

3. En République de Corée

Le Nouvel an lunaire (Sol) en Corée du Sud est relativement calme par rapport aux autres pays asiatiques. Les Sud-Coréens accueillent souvent la nouvelle année dans l'espace familial ; ils ne présentent que des offrandes et mangent des plats délicieux.

La cuisine du Nouvel An en Corée du Sud comprend généralement tourte à la viande, riz gluant, nouilles et fruits frais. Les gens portent des vêtements traditionnels, offrent de l'argent aux enfants et ceux-ci doivent baisser la tête pour exprimer leurs remerciements.

4. A Singapour

Avec plus de 50% de sa population d’origine chinoise, il n’est pas surprenant que Singapour accueille le Nouvel An lunaire comme un grand festival.

Selon le calendrier lunaire, le Nouvel An traditionnel de Singapour dure trois jours, mais les Singapouriens passent souvent une semaine à le célébrer avec leurs parents et amis. Les maisons sont nettoyées, les gens achètent de nouveaux vêtements... Comme en Chine, les Singapouriens mangent des aliments censés leur porter chance.

Du réveillon à la fin du 15e jour du 10e mois lunaire, des activités de loisirs ont eu lieu dans tout le pays. C'est l'occasion pour les gens de rendre visite à des parents, à des amis et de participer à des festins. Les gens mariés donneront "hong baos" (« argent de la chance ») aux amis célibataires pour leur souhaiter bonne chance.

CPV