Photo: malaysiakini.com


Ce sera la baisse la plus importante depuis son taux de croissance économique de zéro enregistré en 2009 en raison de la crise financière mondiale, selon le Secrétariat de l'APEC.

L'année dernière, cette organisation avec 21 économies membres a connu une croissance économique de 3,6%.

Le taux de chômage de la région devrait augmenter à 5,4% en 2020 contre 3,8% en 2019, soit 23,5 millions de travailleurs supplémentaires au chômage en 2020, selon un rapport publié par le Secrétariat de l'APEC.

Un rebond économique est prévu pour 2021, avec une croissance prévue de 6,3%, supérieure à la croissance économique mondiale prévue de 5,8%.

Ce rebond, cependant, dépend de l'efficacité des mécanismes pris pour éviter une deuxième vague de la pandémie de COVID-19 ainsi que des mesures pour stimuler l'économie.

L'APEC comprend 21 économies membres que sont l'Australie, Brunei, le Canada, le Chili, la Chine, Hong Kong (Chine), l'Indonésie, le Japon, la République de Corée, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, le Pérou, les Philippines, la Russie, Singapour, Taïwan, la Thaïlande, les États-Unis et le Vietnam.

CPV/VNA