Le gouverneur de la Banque centrale des Philippines (BSP) Benjamin Diokno. Photo: philstar.com


Les deux trimestres consécutifs de contraction du PIB dus au plein impact du verrouillage strict pour empêcher la propagation de COVID-19 mettront l'économie philippine en récession, a-t-il dit.

Benjamin Diokno a souligné que l'impact négatif de la crise du COVID-19 est plus sévère que ce qui avait été initialement prévu.

Les gestionnaires économiques du Comité de coordination du budget de développement (DBCC), ont prévu que le PIB du pays chuterait de 2 à 3,4% cette année, contre un taux de croissance de 6% l’année dernière.

Auparavant, S&P Global Ratings a annoncé une contraction plus profonde du PIB de 3% au lieu de 0,2% cette année après que les Philippines ont mis en œuvre l'un des plus longs verrouillages serrés au monde pour lutter contre le COVID-19.

Pendant ce temps, le Fonds monétaire international (FMI) a abaissé le PIB des Philippines à une baisse de 3,6% au lieu de croître de 0,6% cette année car il voit l'économie mondiale se contracter de 4,9% au lieu de 3% en raison de la pandémie./.

CPV/VNA