Photo: ABS-CBN News

 

Le rapport intitulé "Sommes-nous en train de rater au dividende démographique? Tendances et perspectives" est une étude sur la situation de la population des Philippines depuis une décennie.

Selon ce rapport, les personnes âgées de plus de 65 ans aux Philippines devraient représenter au moins de 7% de la population  d’ici 2032.

Michael Abrigo, chercheur du PIDS, a déclaré que les Philippines passeraient à une population "vieille" en 2069 lors que le taux de  personnes âgées atteindrait au moins 14%. Le vieillissement de la population présente à la fois des défis et des opportunités nouvelles, a-t-il estimé.

D’une part, la transition marquée vers une structure démographique beaucoup plus âgée affecte sur le revenu, l’assurance-maladie, le bien-être social, les fonds de retraite…

"Plus de personnes âgées signifient plus de subventions pour les dépenses de santé. De plus, les personnes âgées ont tendance à avoir des problèmes de santé plus coûteux", a souligné Michael Abrigo.

Il a averti que le nombre croissant de personnes âgées pourrait peser lourdement sur les ressources humaines du pays.

D'autre part, Michael Abrigo a déclaré que le vieillissement de la population, associé à l'augmentation de l'espérance de vie, entraînait également une augmentation de l'épargne et des investissements, ainsi qu'une croissance économique plus rapide et une amélioration du niveau de vie.

Le vieillissement de la population n’est pas une mauvaise chose. Il témoigne du succès collectif des Philippines après le règlement des  défis liés au revenu, à la santé et à l’éducation. 

CPV/VNA