Photo d'illustration: Internet


"Toutes les restrictions de voyage relatives aux voyages à l'étranger des Philippins sont levées", a déclaré M. Harry Roque lors d'une conférence de presse télévisée.

En assouplissant les restrictions de voyage, il a souligné que le gouvernement avait mis en place un ensemble de conditions pour permettre aux Philippins de voyager à l'étranger.

Les Philippins au départ doivent présenter des billets aller-retour confirmés pour ceux qui voyagent avec un visa touristique, et doivent avoir une assurance maladie de voyage adéquate pour couvrir les frais de réservation et d'hébergement, s'ils se retrouvent bloqués à l'étranger.

En outre, les voyageurs philippins doivent s'assurer qu'ils sont autorisés à entrer par le pays de destination, conformément à ses restrictions de voyage, de santé et de quarantaine. Ils doivent également signer une déclaration reconnaissant les risques liés aux voyages.

À leur retour aux Philippines, M. Harry Roque a déclaré que les voyageurs philippins seront tenus de faire l’objet d’un test de dépistage du COVID-19 et d’une quarantaine obligatoire.

Le gouvernement philippin a décidé de lever l'interdiction de voyager malgré la forte augmentation du nombre de cas de COVID-19 dans le pays.

Ce pays d'Asie du Sud-Est compte 47.873 cas confirmés de COVID-19 dont 1.540 cas enregistrés ces 24 dernières heures, 1.309 décès et 12.386 guérisons.

En Indonésie, les autorités sanitaires ont déclaré que leur vaccin contre le coronavirus avait passé huit phases de test.

Ce vaccin est produit par l’Institut Eijkman, les sociétés philippines PT Bio Farma, PT Kalbe Farma, en collaboration avec une société sud-coréenne.

Le 7 juillet, l’Indonésie a signalé 1.268 nouveaux cas de COVID-19, portant le bilan national à 66.266 dont 3.309 décès./.

CPV/VNA