Le ministre philippin des Affaires étrangères, Teodoro Locsin (Photo: ONU)

 

Le ministre Locsin a déclaré que 22 membres d'équipage philippins avaient été abandonnés en mer jusqu'à ce qu'ils soient pris en charge par un navire vietnamien qui a  sauvé leur vie. Dans sa déclaration, le chef de la diplomatie philippine a déclaré que son pays était toujours reconnaissant au Vietnam pour sa gentillesse et son action humanitaire.

Evoquant le cas où le navire chinois avait coulé le navire de pêche philippin le 9 juin sur Bai Co Rong (Reed Bank), dans l’archipel de Spratly (Vietnam), il a déclaré que l'affaire montrait une importance en matière morale, même juridique, c’est de sauver les personnes en détresse en mer, selon l'article 33 de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer. Ceci est également indiqué dans la Convention internationale de l'Organisation maritime internationale pour la protection de la vie en mer.

À cet égard, il a appelé les membres des Nations Unies non seulement à parler librement des conventions internationales, mais également à les appliquer dans des situations réelles où des personnes sont confrontées à la vie ou à la mort. Il a affirmé que sauver les personnes en danger en mer est le devoir des citoyens et des gouvernements, ce qui est reconnu par le monde entier.

CPV/VNA