Un parc à conteneurs situé au nord du port de Port Klang, en banlieue de Kuala Lumpur. Photo: Reuters

 

En juin, les exportations malaisiennes ont baissé de 3,1% d'une année sur l'autre à cause de la chute des livraisons vers les principaux marchés et le ralentissement de la demande de produits manufacturés.

Selon les résultats du sondage, les importations en juillet devraient baisser de 7% par rapport à l'année précédente, ce qui est inférieur au recul de 9,2% enregistré en juin.

L'excédent commercial du pays s'est probablement légèrement creusé pour atteindre 10,7 milliards de RM (2,55 milliards de dollars) en juillet, contre 10,3 milliards en juin.

L'indice des directeurs d'achats (Purchasing Managers Index – PMI) en Malaisie est tombé à 47,4 en août, contre 47,6 en juillet, selon IHS Markit, fournisseur mondial d’informations basé à Londres.

Les dernières données de PMI ont mis en évidence certains des défis auxquels les fabricants malaisiens étaient confrontés, notamment des conditions de demande difficiles et des pressions croissantes sur les coûts.

CPV/VNA