Photo d'illustration: VNA

 

Selon les données publiées le 29 octobre par le l’Autorité malaisienne pour le développement de l’investissement (MIDA), cette somme a été injectée dans 2.346 projets qui devraient créer des emplois pour 60.181 Malaisiens.

Les investissements nationaux, qui représentent 67% du total des investissements approuvés, ont augmenté de 10,5% sur un an pour atteindre 53,7 milliards de ringgits; tandis que les investissements étrangers ont atteint 26,5 milliards de ringgits, +35,3%.

C'est le secteur des services qui a attiré le plus d'investissements avec 50,9 milliards de ringgits, suivi par l’industrie manufacturière avec 20,2 milliards de ringgits, +21,2%.

Les investissements étrangers dans les projets manufacturiers ont progressé de 63,1% par an pour atteindre 15,2 milliards de ringgits, principalement grâce aux investissements chinois qui se sont élevés à 6,5 milliards de ringgits, soit 43% du total.

Plus tôt, l'agence de presse Bernama avait cité une source de la Banque mondiale (BM) selon laquelle la Malaisie deviendrait un pays à revenu élevé entre 2020 et 2024.

L’économie malaisienne devrait connaître une croissance de 4,7% l’année prochaine et de 4,6% en 2020. En 2018, sa croissance prévue est de 4,9% grâce à la forte augmentation de la consommation privée. Le pays avait enregistré une croissance économique de 5,9% l’an dernier.

CPV/VNA