Des policiers des Philippines. Photo: EPA/VNA

 

Prenant la parole lors d'un point presse, le chef de la Police de Manille, Oscar Albayalde, a précisé que la force de sécurité surveillait ABB, un groupe insurgé ayant participé aux forces partisans de l'EI aux Philippines, qui pourrait élaborer de plans pour troubler cet événement.

La Police contrôle étroitement les régions peuplées des musulmans, dont l'arrondissement Quiapo, près du palais présidentiel où a eu lieu une attaque à la bombe en avril dernier, faisant 14 blessés, a-t-il ajouté.

Selon Oscar Albayalde, la force de sécurité est toute prête à la Conférence ministérielle de l'ASEAN. Environ 13.000 policiers sont mobilisés pour protéger 1.700 délégués.

Selon les prévisions, la Conférence ministérielle de l'ASEAN sera organisée du 2 au 8 août au Centre de conférence internationale des Philippines à la ville de Pasay, au Sud de Manille.

CPV/VNA