Panorama de la réunion de hauts officiels de l'ASEAN-Inde à Hanoi. Photo : VNA

Lors de la réunion annuelle, les délégués ont convenu que la relation de dialogue ASEAN-Inde joue un rôle important pour assurer la paix, la stabilité et la coopération dans la région. Ils ont hautement apprécié le succès du Sommet commémoratif ASEAN-Inde qui s'est tenu en janvier 2018, le considérant comme un événement important qui a ouvert un nouveau chapitre dans les relations bilatérales.
Ils ont salué les progrès de la mise en œuvre du plan d'action pour la période 2016-2020 et une liste de domaines prioritaires pour la période 2016-2018. En mars 2018, 75 des 130 activités dans le plan d'action ont été achevées, soit 60% après deux ans.

Les deux parties ont convenu de faire des efforts pour le développement pratique et effectif de leur partenariat stratégique, en particulier dans leurs domaines prioritaires.

Les participants se sont engagés à renforcer les relations commerciales et d'investissement via la mise en œuvre efficace des accords de libre-échange sur les marchandises, les services et les investissements, à accélérer la connectivité dans le secteur privé et faciliter l'accès des PME aux technologies et sources de capitaux.

Ils ont souligné l'importance de réaliser efficacement des projets et des initiatives sur la route, la navigation, l'aviation et la connectivité numérique dans la promotion de la coopération économique ASEAN-Inde.

L’ASEAN a salué l’Inde qui a partagé ses expériences dans la construction de villes intelligentes, le développement de l'économie maritime et l'aide aux entreprises de l'ASEAN et de l'Inde pour créer des chaînes de valeur régionales et réduire l’écart de développement.

Sur les questions régionales et mondiales, les deux parties ont estimé que les défis sécuritaires restent complexes, en particulier les défis de la sécurité non traditionnels et suggéré de renforcer la coordination en matière de sécurité, y compris la cyber-sécurité et la lutte contre le terrorisme, la violence extrémiste, les crimes transnationaux et le changement climatique.

Ils ont loué les initiatives annoncées par le Premier ministre indien Narendra Modi lors du Sommet commémoratif ASEAN-Inde, comme l'ouverture d'un village numérique au Cambodge, au Laos, au Myanmar et au Vietnam, considérant l'année 2019 comme l'année du tourisme en Inde.

Le vice-ministre Preeti Saran a affirmé la politique de l'Inde de respecter le rôle central de l'ASEAN dans les processus régionaux et s'est engagée à aider l'ASEAN à construire sa communauté.

A cette occasion, l’Inde a salué le rôle du Vietnam en tant que coordinateur des relations ASEAN-Inde, ajoutant que la coordination étroite de l'ASEAN contribuerait activement au renforcement de la compréhension mutuelle, vers une région égale, inclusive et d'ouverture.

Le vice-ministre Nguyên Quôc Dung a souligné que la politique "Agir vers l'Est",  proposée par le Premier ministre indien est une preuve des liens ASEAN-Inde en développement, apportant ainsi des contributions pratiques à la paix, à la stabilité et au développement dans la région.

Il a affirmé que le développement de l'économie maritime et l'amélioration de la connectivité globale, en particulier la connectivité numérique, sont essentiels pour promouvoir le partenariat ASEAN-Inde avec un marché de près de deux milliards de personnes et un produit intérieur brut de plus de 3,8 milliards de dollars par an.

En ce qui concerne la situation régionale et internationale, les deux parties ont applaudi à la reprise des négociations et espéré qu'un code de conduite en mer Orientale efficace et juridique sera bientôt atteint. 
CPV/VNA