Le Premier ministre japonais Shinzo Abe. Photo: VOV


M. Abe a indiqué à la presse que l'état d'urgence qui était en place depuis avril dans la capitale Tokyo et ses trois prefectures voisines, Chiba, Saitama et Kanagawa ainsi que la prefecture d'Hokkaido, au nord, prenait fin plus tôt que prévu. L'état d'urgence devait durer jusqu'au 31 mai.

"J'ai décidé de mettre fin à l'état d'urgence à travers le pays", a déclaré M. Abe. "En un peu plus d'un mois et demi, nous avons presque mis la situation sous contrôle."

M. Abe avait d'abord déclaré un état d'urgence d'un mois pour Tokyo et six autres préfectures le 7 avril, avant de l'étendre à tout le pays le 16 avril. L'état d'urgence devait à l'origine prendre fin le 6 mai, mais le gouvernement l'avait par la suite prolongé jusqu'au 31 mai.

En date de lundi soir, le nombre de cas confirmés de COVID-19 au Japon avait atteint 16.623, alors que le nombre de décès dus à cette pneumonie virale s'élève actuellement à 856./.

Xinhuanews