Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi (droite) et son homologue singapourien, Vivian Balakrishnan. Photo: AP

 

C’est ce qu’a affirmé à la presse le ministre singapourien des Affaires étrangères, Vivian Balakrishnan, après une rencontre à Pékin avec son homologue chinois Wang Yi. 

De son côté, le chef de la diplomatie chinoise a souligné la volonté de Pékin d’achever les négociations sur le RCEP le plus tôt possible. 

Les négociations sur le RCEP ont commencé en 2012, avec la participation de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), de la Chine, de l’Inde, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, du Japon et de la République de Corée. Les participants ont ​exprimé leur espoir de pouvoir le signer à la fin de cette année, pour créer une zone de libre-échange de plus de 3,5 milliards de personnes.

CPV/VNA