Photo d'illustration (www.crossed-flag-pins.com)

 

Le ministre thaïlandais du Travail, Sirichai Distakul, a récemment effectué une visite au Myanmar pour discuter ​du problème du travail des migrants.

​Ces deux dernières semaines, ​depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle réglementation de la Thaïlande sur les travailleurs étrangers, des dizaines de milliers de travailleurs birmans et cambodgiens ont regagné leur pays d'origine, affectant l'économie et la société de la Thaïlande.

​Cette réglementation impose en effet de lourdes amendes aux travailleurs migrants qui n'ont pas de permis de travail.

Les deux pays travailleront ensemble pour s'assurer que les travailleurs ​birmans recevront des papiers officiels pour travailler légalement en Thaïlande, après l’examen de leurs dossiers du 24 juillet au 8 août, a déclaré le ministre du Travail, de l'Immigration et de la Population du Myanmar, après sa rencontre avec le ministre thaïlandais du Travail à Naypyidaw, au Myanmar.

Les travailleurs ne devront pas payer de frais pour ce service et le Myanmar ouvrira six bureaux supplémentaires pour délivrer le certificat d'identité (CI) aux travailleurs birmans, les aidant à travailler légalement en Thaïlande, a-t-il ajouté.

​Des équipes mobiles des autorités thaïlandaises délivreront également des certificats d’identité aux travailleurs birmans migrants qui ne peuvent retourner au Myanmar, puis les autorités thaïlandaises enverront les documents  d'inscription de ces travailleurs au côté du Myanmar.

Ces travailleurs deviendront légaux ​une fois que le gouvernement birman leur aura accord​és des passeports ou d'autres documents juridiques.

CPV/VNA