Photo d'illustration: AFP/VNA


Le ministre thaïlandais des Ressources naturelles et de l'Environnement, Varawut Silpa-archa, a déclaré que de nombreux partenaires avaient été invités à se joindre à la campagne. « Cette coopération aidera la Thaïlande à sortir de la liste des principaux producteurs de déchets et de déchets marins», a affirmé le ministre.

Les partenaires se sont engagés à cesser de distribuer des sacs en plastique à usage unique aux clients à partir de janvier 2020.

Selon le ministre Varawut Silpa-archa, cette campagne aurait dû être lancée il y a longtemps. « Nous avons passé beaucoup de temps à négocier. Nous avons enfin réussi », a-t-il déclaré.

À partir de janvier prochain, les Thaïlandais devront apporter leurs propres sacs pour transporter leurs achats.

« Une campagne comme celle-ci montre que la Thaïlande, qui se classe au 6e rang mondial pour la production de déchets marins, tente de réduire les déchets plastiques. On estime que les Thaïlandais utilisent 45 milliards de sacs en plastique à usage unique par an », a-t-il indiqué.

En outre, à partir de 2022, l'interdiction des emballages alimentaires en polystyrène et d’autres articles en plastique à usage unique, notamment les pailles et les gobelets, entrera également en vigueur.

CPV/VNA