Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh (gauche) et le ministre d'Etat indien aux Affaires extérieures, VK Singh. Photo: VNA

Lors de la rencontre avec le ministre d'Etat indien aux Affaires extérieures, VK Singh, les deux responsables ont hautement apprécié l'amitié traditionnelle vietnamo-indienne ainsi que le nouveau développement du partenariat stratégique intégral entre les deux pays lors de ces derniers temps, notamment l'échange régulier de visites de haut niveau.

Les deux parties ont convenu de réaliser les importants résultats obtenus après la visite d'Etat du président vietnamien Tran Dai Quang en Inde en mars 2018 et d'approfondir la coopération bilatérale en matière de défense et de sécurité en décaissant deux plans de financement de défense promis par le gouvernement indien pour le Vietnam.

Elles ont également souligné la nécessité de redoubler d’efforts pour promouvoir les liens économiques, commerciaux et d’investissement, et d’étendre la collaboration dans le domaine du pétrole et du gaz au Vietnam.

Le ministre d'Etat indien a affirmé que l'Inde soutient le maintien de la paix, de la stabilité et de la sûreté ainsi que la sécurité et la liberté de navigation et de survol en mer Orientale, le règlement pacifique des différends conformément au droit international, y compris la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer. De 1982 (UNCLOS), et la mise en œuvre complète et stricte de la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC) et la mise au point rapide d'un code de conduite efficace et pratique en mer Orientale (COC).

Il a remercié le Vietnam, en tant que coordinateur des relations ASEAN-Inde en 2015-2018, pour avoir encouragé la coopération efficace et pratique entre les deux parties, afin de renforcer le partenariat stratégique entre l'ASEAN et l'Inde.

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh (gauche) et le ministre des Affaires étrangères et du Commerce du Brunei, Erywan Yusof. Photo: VNA

Lors d'une réunion avec le ministre des Affaires étrangères et du Commerce du Brunei, Erywan Yusof, les deux ministres ont convenu de renforcer la collaboration dans des domaines potentiels tels que l'agriculture, la pêche, l'éducation et le tourisme.

Ils ont estimé qu'il était nécessaire d'ouvrir un vol direct reliant Hanoi/Ho Chi Minh-Ville à Brunei pour promouvoir les échanges dans tous les secteurs. Les deux diplomates ont appelé à la signature d'un accord sur la mise en place d'une ligne téléphonique d'urgence pour soutenir rapidement les activités des pêcheurs et de la pêche.

Yusof a affirmé qu'il demanderait aux agences concernées d'accélérer l'octroi de certificats halal aux producteurs alimentaires vietnamiens et a salué l'augmentation des exportations de riz et de produits agricoles vers le marché du Brunei, aidant le pays à assurer la sécurité alimentaire à long terme.

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh (droite) et le ministre philippin des Affaires étrangères, Alan Peter Cayetano. Photo: VNA

Le même jour, Pham Binh Minh a également rencontré le ministre philippin des Affaires étrangères, Alan Peter Cayetano, au cours duquel ils ont convenu de continuer à intensifier le partenariat stratégique bilatéral dans des domaines importants tels que la sécurité, l’économie, les investissements et la coopération maritime.

Pham Binh Minh a demandé aux deux parties d'organiser prochainement la 9ème réunion du comité de coopération bilatérale et d'achever la construction du plan d'action Vietnam-Philippines pour 2018-2023, créant ainsi des conditions favorables pour la promotion des relations bilatérales dans les temps à venir.

Les ministres ont également souligné l'importance de renforcer la coopération et de coordonner les points de vue des deux pays lors des forums régionaux et internationaux, notamment dans le cadre de l'ASEAN.

Ils ont convenu de renforcer la solidarité, l'autonomie et l'unanimité de l'ASEAN dans les questions de sécurité et de développement de la région, y compris la question de la mer Orientale, et d'accélérer la mise en place d'un COC pratique, efficace et juridiquement contraignant.

CPV/VNA