Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh lors de l’évenement, le 23 avril. Photo : VNA


S’exprimant lors de la réunion spéciale en ligne des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN et des États-Unis sur le COVID-19, il a informé les participants des mesures prises par le gouvernement vietnamien et des premiers résultats positifs.

Le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a souligné que l’ASEAN avait fait preuve d’une grande volonté politique et d’une coordination accrue dans un esprit réactif et cohésif.

Les États-Unis, a-t-il suggéré, pourraient offrir un soutien technique et une coopération dans la recherche et le traitement épidémiologiques, garantissant les intérêts des citoyens de l’ASEAN et atténuant l’impact de la pandémie sur le développement socioéconomique.

Il a également appelé les pays à prêter attention aux questions concernant la paix, la sécurité régionale, la stabilité, la solidarité, l’instauration de la confiance et le respect des lois.

Partageant leurs préoccupations concernant les développements complexes du COVID-19, les ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN et des États-Unis ont partagé leur expérience dans la lutte contre la pandémie, sont parvenus à un consensus sur les contre-mesures et se sont engagés à travailler en étroite collaboration sur d’autres questions régionales et mondiales.

Ils ont convenu d’intensifier le partage d’informations et d’expériences, la coordination des politiques et le renforcement des capacités à l’avenir pour faire face à toute éventualité.

Les ministres ont également souligné la nécessité d’une disponibilité rapide des vaccins et des médicaments de traitement tout en garantissant aux pays un accès égal aux vaccins.

Ils se sont engagées à tout mettre en œuvre pour alléger le bilan socio-économique, garantir la stabilité des prix et maintenir les chaînes d’approvisionnement régionales et mondiales, en particulier pour les produits essentiels.

Les discussions ont également porté sur les mesures de relance économique à long terme via le partenariat pour l’optimisation de la coopération régionale (PROSPECT) et la croissance inclusive dans l’ASEAN par le biais des programmes d’innovation, de commerce et de commerce électronique (IGNITE).

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a déclaré que son gouvernement avait engagé plus de 500 millions de dollars d’aide d’urgence pour la lutte mondiale contre le COVID-19, en se concentrant sur l’amélioration de la capacité des laboratoires, le contrôle et la réponse rapide.

Les États-Unis ont également annoncé plusieurs initiatives, telles que ASEAN-US Health Futures et ASEAN-US Network of Medical Experts, et un soutien à l’ASEAN et à son secrétariat pour construire une infrastructure de lutte contre les épidémies dans la région.

La partie aséanienne a salué les États-Unis pour avoir fourni au bloc plus de 35,3 millions de dollars pour des efforts anti-pandémiques. Elle a proposé que le pays soutienne activement les initiatives de l’ASEAN telles que la création d’un fonds de réponse au COVID-19 et de réserves d’équipement médical pour les cas d’urgence.

Alors que les pays mettent en commun leurs ressources pour la lutte, les ministres ont souligné la nécessité de maintenir un ordre fondé sur des règles dans la région, d’assurer la paix, la stabilité, la sécurité et le respect des lois dans la région, et de renforcer la confiance et la transparence pour éviter de compliquer encore la situation. 

CPV/VNA