Des policiers et militaires thaïlandais transportent un membre de l’équipe de football des “Sangliers sauvages” à un hôpital à Chiang Rai, le 9 juillet. Photo: EPA/VNA

Dans la lettre, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a adressé ses félicitations à son homologue et au peuple thaïlandais. Il a souhaité que les membres de l’équipe de football des “Sangliers sauvages” retrouvent rapidement leurs familles. 

Le soir du 10 juillet, à la nouvelle du succès de l’opération de sauvetage qui a permis de sortir tous les 12 garçons et leur entraîneur de ce réseau souterrain complexe long d’une dizaine de kilomètres, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, a adressé un message au chef de la diplomatie thaïlandaise, Don Pramudwinai. 

Le vice-Premier ministre Pham Binh Minh a congratulé les forces compétentes thaïlandaises qui, avec l’aide de nombreux spécialistes et secouristes internationaux, avaient réussi à évacuer toutes les victimes. Il a souhaité que tous les membres de l’équipe de football se rétablissent rapidement et retrouvent leurs familles dans les meilleurs délais. 

L'équipe de football des "Sangliers sauvages", 12 garçons de 11 à 16 ans et leur jeune entraîneur de 25 ans, avaient passé neuf jours dans les tréfonds de la grotte avant que deux plongeurs britanniques ne réussissent à les rejoindre en début de semaine dernière. Amaigris mais en vie, ils étaient perchés sur un promontoire, à plus de quatre kilomètres de l'entrée de la grotte.

Dimanche 8 juillet, il a fallu près de 11 heures pour aller jusqu’aux garçons et revenir avec quatre d’entre eux. Lundi, neuf heures ont suffi pour extirper quatre autres adolescents. Mardi, l’opération de sauvetage internationale, qui depuis 17 jours mobilisait un millier de personnes venues de 18 pays, a accompli sa mission. Les cinq derniers membres sont tous sortis. 

CPV/VNA