C’est en ces termes que s’est exprimé Ribeiro Viotti, directrice de Cabinet du Secrétaire général des Nations Unies lors de l’échange le 14 février à New York (Etats-Unis) avec Mme Tong Thi Phong dans le cadre de l’audition parlementaire annuelle entre l’UIP et l’ONU.

Mme Tong Thi Phong (centre), vice-présidente permanente de l’AN du Vietnam et chef de la délégation vietnamienne participant à l’audition parlementaire annuelle entre l’Union interparlementaire (UIP) et l’ONU, le 13 février à New York. Photo : VNA

Ribeiro Viotti a souligné que le Vietnam était l'une des économies les plus dynamiques de la région, et que ce pays avait d’ores et déjà activement contribué au processus de réalisation des objectifs du développement durable (ODD) de l'Agenda 2030.

A cette occasion, Ribeiro Viotti et Tong Thi Phong ont échangé sur les défis intérieurs et extérieurs affectant le développement du Vietnam. Au nom du Secrétariat général de l’ONU, Riberio Viotti a suggéré un train de mesures pour le Vietnam, allant de la bonne administration publique, du développement et de la formation de ressources humaines de qualité et la rénovation des formalités administratives.

Tong Thi Phong a informé son interlocutrice de la situation politique et économique du Vietnam après plus de 30 ans de Renouveau. Dans la tendance d’intégration complète à la vie sociopolitique internationale, les activités extérieures parlementaires du Vietnam ont été accélérées. Le Vietnam participe pleinement et avec responsabilité aux mécanismes de coopération interparlementaire régionale, ce dont témoigne le succès de l’organisation de l'UIP-132 en mars 2015, et l'organisation vers la mi-mai prochain de la conférence thématique de l’UIP en Asie-Pacifique sur la réalisation des ODD concernant le changement climatique.

Elle a en outre tenu en haute estime le rôle central et des efforts de l’ONU dans l’élaboration du système de règles et de normes dans divers secteurs pour contribuer au règlement des défis internationaux, la promotion de la participation des pays au maintien de la paix, de la stabilité et du développement durable, dont l’agenda 2030 sur les ODD, ainsi que dans la résilience au changement climatique et d'autres questions de sécurité non traditionnelle.

La dirigeante vietnamienne a remercié le soutien et la coopération active de l’ONU au cours de ces dernières années, notamment dans les secteurs de la lutte contre la pauvreté, contre VIH/sida, les soins et la protection des enfants...

Auparavant, Tong Thi Phong a eu un échange avec plusieurs professeurs américains de premier rang sur la situation politique des Etats-Unis et du monde plus généralement, des incidences des politiques de la nouvelle administration américaine sur les grands pays et les pays de la région, dont le Vietnam.

Concernant la question de la Mer Orientale, ceux-ci ont estimé que la nouvelle administration continuera de participer au maintien de la liberté de navigation dans cette zone maritime.

CPV/VNA