La présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam, Nguyên Thi Kim Ngân avec le président de l’Assemblée nationale populaire (ANP) de Chine, Li Zhanshu, le 11 juillet à Pékin. Photo: VNA

L’entretien s’est déroulé à la suite d’une cérémonie d’accueil officielle en l’honneur de la dirigeante vietnamienne, qui effectue du 8 au 12 juillet une visite officielle en Chine  sur l’invitation du chef de l’APN.
            
Li Zhanshu a affirmé que les dirigeants du Parti et de l’Etat chinois attachent de l’importance à la visite de la présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam, la plus haute dirigeante vietnamien à se rendre en Chine après le 19e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC).

Nguyên Thi Kim Ngân a réaffirmé que le Parti et l’État vietnamiens chérissaient toujours la préservation, l’héritage et le développement des relations d’amitié traditionnelle Vietnam-Chine, cultivées par les Présidents Hô Chi Minh et Mao Zedong, ainsi que par plusieurs générations de dirigeants des deux pays.
            
Elle a souligné que le maintien des réunions et des contacts bilatéraux de haut niveau est très important pour renforcer la confiance politique et piloter en temps opportun le règlement des problèmes en suspens ou émergents, aidant ainsi à développer les relations bilatérales de manière stable et durable sur la base des accords conclus par les dirigeants des deux côtés.

Pour atteindre cet objectif, Nguyên Thi Kim Ngân a demandé aux dirigeants chinois d’œuvrer avec le Vietnam, en dirigeant les agences compétentes et les localités des deux parties à organiser des activités marquant le 70e anniversaire des relations diplomatiques bilatérales (18 janvier 1950-2020), approfondissant davantage les liens entre les deux Partis, les deux États et les deux peuples.

Pour sa part, Li Zhanshu a apprécié le bon développement des relations bilatérales, notant qu’après le 19e Congrès national du PCC, le secrétaire générale du PCC et président Xi Jinping avait choisi le Vietnam pour sa première visite à l’étranger.

Au cours de sa visite, il a eu une discussion approfondie avec le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyên Phu Trong, sur les relations sino-vietnamiennes. Les deux dirigeants étaient parvenus à une perception commune sur de nombreuses questions et avaient donné l’instruction de renforcer l’amitié traditionnelle et le partenariat de coopération stratégique intégrale entre les deux pays.

Nguyên Thi Kim Ngân et Li Zhanshu ont convenu de la nécessité de promouvoir la coopération bilatérale pour apporter le bonheur à leur peuple et de démontrer la supériorité du régime socialiste. Ils ont déclaré que les deux pays devraient utiliser pleinement les mécanismes de coopération disponibles pour enrichir le contenu du partenariat de coopération stratégique intégrale.

En ce qui concerne les liens économiques, la présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam a souligné la bonne croissance du partenariat bilatéral en matière de commerce et d’investissement.

Le commerce bilatéral a atteint 106,3 milliards de dollars en 2018. La Chine restait le principal partenaire commercial et touristique du Vietnam, tandis que le Vietnam conservait sa position du plus grand partenaire commercial de la Chine dans l’ASEAN. Au cours des cinq premiers mois de 2019, la Chine est devenue le premier investisseur étranger au Vietnam.

Nguyên Thi Kim Ngân a affirmé que le Vietnam créera des conditions favorables pernettant aux investisseurs étrangers, y compris chinois, à mener à bien des projets d’investissement utilisant des technologies de pointe respectueuses de l’environnement, en particulier dans les domaines de la transformation, des énergies propres et de l’agriculture high-tech.

Elle a exhorté la Chine à faciliter l’entrée de produits agricoles vietnamiens en Chine par le biais de procédures de quarantaine et douanières favorables, du partage d’informations sur les politiques d’importation et d’exportation et des activités de promotion commerciale.
                        
Li Zhanshu a déclaré que les deux parties devraient pousser la mise en œuvre du protocole d’accord sur la connectivité entre les initiatives «deux corridors, une ceinture» et «ceinture et route», tout en élaborant des plans, en définissant des priorités et en lançant des négociations entre les deux gouvernements sur un plan quinquennal de développement des infrastructures et des zones économiques dans les régions frontalières afin de promouvoir l’investissement et le commerce.

Le président de l’ANP de Chine a affirmé que la Chine encouragera ses entreprises à investir davantage au Vietnam, et a demandé au Vietnam de faciliter les investissements chinois dans les hautes technologies et l’agriculture.

Il a indiqué que la Chine veut coopérer avec le Vietnam pour construire des chemins de fer reliant le Vietnam, la Chine et l’Europe, facilitant ainsi le transport de marchandises vietnamiennes vers l’Europe.

Li Zhanshu a ajouté que la Chine accorde de l’importance au commerce des produits agricoles avec le Vietnam, et a invité les entreprises vietnamiennes à participer à la deuxième exposition internationale d’importation de la Chine.

Concernant les questions maritimes, les deux parties se sont engagées à continuer de respecter la perception partagée par les hauts dirigeants des deux Partis et des deux États et l’accord sur les principes fondamentaux guidant le règlement des questions liées à la mer, à poursuivre le règlement des problèmes maritimes par des mesures pacifiques conformément au droit international.

Les deux parties ont convenu d’intensifier l’échange de mesures visant à maintenir la stabilité en mer, de bien mettre en œuvre la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et de travailler à la signature rapide d’un Code de conduite des parties en Mer Orientale (COC) pour le maintien de la paix et de la stabilité dans la région.

Les deux dirigeants ont pris note des développements positifs sur la frontière terrestre entre les deux pays. La partie vietnamienne a proposé que les organes législatifs des deux pays renforcent leur surveillance et chargent les ministères, les secteurs et les localités de se conformer aux trois documents juridiques signés entre le Vietnam et la Chine sur la frontière terrestre et de renforcer la coordination dans la gestion frontalière, construisant ainsi une frontière de paix, d’amitié, de coopération et de développement. Ils ont également partagé leurs expériences en matière d’édification du Parti et de lutte contre la corruption.
            
Nguyên Thi Kim Ngân a souligné la bonne coopération entre les deux organes législatifs durant ces dernières années, et a suggéré que les deux parties continuent à échanger des visites entre leurs hauts dirigeants, leurs comités, leurs groupes parlementaires d’amitié et leurs députés, ainsi qu’entre leurs conseils poulaires locaux.

Les deux parties se sont engagées à coordonner la surveillance de la mise en œuvre des accords signés, tout en renforçant la coordination et le soutien mutuel lors de forums interparlementaires dans la région et le monde.

Li Zhanshu a félicité le Vietnam pour son élection au poste de membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies et sa présidence de l’ASEAN en 2020. Il a affirmé que la Chine travaillerait en étroite collaboration avec le Vietnam pour contribuer à la paix et à la stabilité dans la région et le monde.

La présidente de l’Assemblée nationale du Vietnam a invité le président de l’APN à se rendre le Vietnam. Le dirigeant chinois a accepté l’invitation avec plaisir.


CPV/VNA