Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc rencontre la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern en marge de l'APEC 2017 à Da Nang. (Photo: VNA).

Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande ont établi leurs relations diplomatiques le 19 juin 1975. Depuis, les relations bilatérales se développent heureusement. La Nouvelle-Zélande considère le Vietnam comme un facteur important dans sa politique pour l’Asie-Pacifique.

Les deux pays ont porté leurs relations au niveau de partenariat intégral en 2009 et donné une déclaration commune approuvant l’intensification et l’approfondissement du partenariat intégral s’orientant vers le partenariat stratégique en mars 2015. Les deux parties ont également achevé l’élaboration et la signature du programme d’action (période 2017-2020) en marge de la Semaine des dirigeants économiques de l’APEC 2017.

Chaque année, les deux parties échangent régulièrement les délégations de haut rang, ont des rencontres en marge du Sommet d’Asie de l’Est (EAS), de l’APEC. Par ailleurs, les mécanismes de coopération bilatérale tels que consultations politiques, comité mixte sur l’économie et le commerce, dialogue de politique de défense sont régulièrement organisés.

Concernant la coopération dans la sécurité et la défense, les deux parties ont partagé les information dans le cadre du mémorandum de coopération en matière de défense (2013), l’accord entre la Police de Nouvelle-Zélande et le ministère vietnamien de la Sécurité publique sur la coopération dans la prévention et la lutte contre la criminalité transnationales (2010)…

La Nouvelle-Zélande a aidé le Vietnam à organisé les coures d’entrainement sur la lutte contre le terrorisme, le blanchiment de l’argent, la cybercriminalité… Les deux parties continuent à mettre en œuvre les programmes de formation, notamment l’enseignement de l’anglais, à maintenir les visites des navires marins et le mécanisme de dialogue de défense bilatéral.

Promouvoir la croissance économique, commerciale et d’investissement
Ces dernières années, le commerce bilatéral a augmenté de l’année en année, de 300 millions de dollars en 2009 à 750 millions en 2013. En 2017, ce chiffre s’est élevé à plus de 900 millions de dollars. La Nouvelle-Zélande est le 31e partenaire commercial du Vietnam et celui-ci est le 17e partenaire commercial de la Nouvelle-Zélande. Les deux pays visent à porter le commerce bilatéral à 1,7 milliard d’USD d'ici 2020.

Concernant les aides publiques au développement (APD), l’octroi de la Nouvelle-Zélande augmente pas à pas, se concentrant sur le développement des ressources humaines, l’éducation et la formation, le développement agricole et rural durable. Ce pays s’est engagé à accorder au Vietnam 26,66 millions de dollars néo-zélandais (équivalant à 18,6 millions de dollars américains) de juillet 2015 à juin 2018.

L'éducation est une véritable réussite dans la relation entre la Nouvelle-Zélande et le Vietnam. De plus en plus de Vietnamiens profitent d'une éducation de classe mondiale en Nouvelle-Zélande. La Nouvelle-Zélande a également investi dans les futures générations de dirigeants vietnamiens en offrant 30 bourses d'études post-universitaires par an, des formations en anglais pour les officiels ainsi que d'autres opportunités de formation à court terme.

Le nombre de touristes néo-zélandais au Vietnam a augmenté, de 18.400 en 2009 à 49.175 personnes en 2017. L'ouverture des vols directs assurés par Air New Zealand entre Auckland et Ho Chi Minh-Ville a permis aux Vietnamiens et aux Néo-Zélandais de découvrir les deux pays.

Les deux pays travaillaient étroitement sur les forums multinationaux, notamment au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et l’APEC. Les deux pays sont également partenaires des accords de libre-échange tels que l'Accord de libre-échange ASEAN-Australie-Nouvelle-Zélande (AANZFTA) et l'Accord global et progressiste pour le partenariat transpacifique (CPTPP).

La Nouvelle-Zélande et le Vietnam reconnaissent tous deux l'importance du CPTPP pour l'approfondissement de l'intégration économique régionale.

La visite officielle du Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a pour objectif d’affirmer que le Vietnam prenait toujours en considération et souhaitait intensifier les relations avec la Nouvelle-Zélande. Cette visite créera un nouveau moteur pour promouvoir la coopération bilatérale en tous domaines.

CPV/VNA