Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc avec le président du Conseil européen Donald Tusk (à droite) et président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, le 8 juillet à Hambourg, en Allemagne. Photo : VGP

Lors de leur rencontre, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et le président du Conseil européen Donald Tusk, et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker ont convenu de promouvoir davantage les relations de partenariat et de coopération intégrale entre le Vietnam et l’Union européenne (UE).

Le chef du gouvernement a félicité le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom pour son élection, et plaidé pour le renforcement de la coopération entre le Vietnam et l’OMS pour mieux servir l’objectif de s’occuper de la santé de sa population et atteindre les Objectifs de développement durable (ODD).

Il a demandé à l’UE d’achever rapidement la révision juridique de l’Accord de libre-échange Vietnam-UE (EVFTA) en vue de sa signature officielle, et d’assister techniquement le Vietnam dans la mise en œuvre efficace de cet accord.

L’UE est le troisième partenaire commercial du Vietnam après la Chine et les Etats-Unis. L’an dernier, les échanges commerciaux bilatéraux ont atteint 42,4 milliards de dollars en 2016, selon les chiffres de la Chambre de commerce européenne (EuroCham). 

Une fois entrée en vigueur, l’EVFTA promet d’ouvrir de nouvelles perspectives aux entreprises vietnamiennes et européennes, en élargissant l’accès au marché des biens et des services des deux parties et en suscitant une nouvelle vague d’investissements de qualité dans les deux sens. 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a également remercié l’UE pour avoir efficacement aidé le Vietna à remédier aux conséquences des calamités naturelles, et demandé qu’elle continue d’avoir des programmes et projets concrets pour assister le Vietnam dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat.

Les rencontres entre le chef du gouvernement vietnamien avec les dirigeants de l’UE comme avec le président indonésien Joko Widodo, le Premier ministre indien Narendra Modi, et le directeur général de l’OMS Tedros Adhanom ont eu lieu en marge du Sommet du G20, en Allemagne.

Le président du Conseil européen Donald Tusk, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker ont eux souligné que l’UE attache une grande importance à la promotion de ses relations avec le Vietnam, et considère le Vietnam comme un partenaire responsable dans un contexte mondial d’incertitudes

L’UE apprécie hautement le rôle du Vietnam en Asie du Sud-Est et dans l’ASEAN, et s’accorde à travailler avec le Vietnam à l’accélération de la révision juridique et à la signature de l’EVFTA, ont-ils poursuivi.

Côté Mer Orientale, les dirigeants indonésien, indien et de l’UE ont partagé le point de vue du Vietnam sur l’importance du maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité, de la sûreté, de la liberté de navigation et de survol en Mer Orientale, et l’attachement à régler pacifiquement les différends sur la base du droit international, notamment la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982. 

CPV/VNA