Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc. Photo: VNA


La déclaration a exprimé la préoccupation des dirigeants de l’ASEAN devant le développement compliqué de l’épidémie, qui a de graves répercussions sur la vie des populations et le développement des pays de l’ASEAN ainsi que de la région et du monde dans son ensemble.

Soulignant la solidarité de l’ASEAN et l’esprit d’une communauté «cohésive et réactive», les dirigeants de l’ASEAN ont affirmé leur ferme engagement à unir leurs forces pour contrôler et freiner la propagation de l’épidémie, garantissant ainsi une vie sûre à leur peuple.
           
La déclaration a salué les efforts dans le cadre de la coopération médicale de l'ASEAN et de la coopération avec des partenaires (Chine, Japon et République de Corée), et a souligné que l'ASEAN renforcera la coordination aux niveaux national et régional, coordonnera le travail conjoint entre les secteurs concernés pour une synchronisation et une approche efficace de la communauté de l'ASEAN ainsi qu'une coopération renforcée avec l'Organisation mondiale de la santé, les partenaires et les organisations internationales pour prévenir et contrôler l'épidémie.
           
La déclaration a également affirmé la solidarité et le ferme soutien de l'ASEAN aux efforts considérables du gouvernement et du peuple chinois ainsi que de la communauté internationale pour lutter contre l'épidémie.
           
Les pays de l'ASEAN maintiendront la politique de la porte ouverte et accepteront de coordonner les travaux de quarantaine aux portes frontalières des pays membres, selon la déclaration, exigeant que les agences diplomatiques des pays de l'ASEAN dans un pays tiers fournissent un soutien consulaire aux citoyens de l'ASEAN si nécessaire, et coopèrent pour lutter contre les fausses informations sur l'épidémie de COVID-19.
           
Les dirigeants de l'ASEAN se sont engagés à accorder une priorité élevée à la lutte contre l'épidémie et ont appelé à des efforts conjoints de la communauté internationale.

Dans le cadre de la réponse conjointe de l'ASEAN au COVID-19, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh, en tant que président du Conseil de coordination de l'ASEAN (CAC), a proposé d'organiser une réunion extraordinaire du CAC et de coordonner avec la Chine la tenue d'un réunion spéciale des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN et de la Chine à l'occasion de la 5e prochaine réunion des ministres des Affaires étrangères de la coopération Mékong-Lancang à Vientiane pour discuter de la coopération dans la lutte contre les COVID-19. 

CPV/VNA