Lors du septième dialogue de vice-ministre sur la sécurité entre le Vietnam et le Myanmar. Photo: VNA

Aung Soe est au Vietnam pour coprésider le septième dialogue de vice-ministre sur la sécurité entre le ministère vietnamien de la Sécurité publique et le ministère de l’Intérieur du Myanmar.

Au cours des dernières années, les deux ministères ont collaboré étroitement et ont obtenu des résultats importants et concrets en matière de coopération judiciaire, de lutte contre la criminalité transnationale, de sécurité sociale et de protection de l'ordre social.

Pour faire progresser les relations bilatérales, le ministre To Lam a suggéré que les deux parties maintiennent les mécanismes de coopération existants et encouragent les réunions bilatérales entre leurs unités en marge des réunions à haut niveau.

Il a demandé un renforcement de la mise en commun des informations relatives à la criminalité concernant la sécurité des deux pays et de la région, en soutenant la formation linguistique et le partage des expériences en matière de lutte contre la criminalité, en collaborant efficacement au sein de forums internationaux, notamment l’ASEAN et l’ONU, ainsi que de mécanismes sous-régionaux.

Les deux parties intensifieront les négociations en vue de la signature d'un mémorandum d'accord sur la prévention et le contrôle de la traite des êtres humains, aborderont des questions de sécurité non traditionnelles, notamment le terrorisme et la criminalité transnationale, la sécurité de l'environnement et des ressources en eau, établiront une ligne téléphonique directe entre les deux pays.

L'invité du Myanmar a promis de renforcer les liens entre les deux pays et les ministères.

Le même jour a eu lieu le septième dialogue des vice-ministres sur la sécurité. La délégation vietnamienne était dirigée par le vice-ministre de la Sécurité publique, Bui Van Nam.

Les deux parties se sont engagées à adopter de futures orientations en matière de coopération, telles que l'échange de délégations à tous les niveaux, le partage d'informations en matière d’ordre sociale et de sécurité nationale, lutte contre la drogue, le terrorisme, le trafic d'êtres humains, le blanchiment d'argent et les crimes transnationaux.

Ils accéléreront l'avancement des négociations en vue de la signature d'accords, créant ainsi un cadre juridique pour des relations à long terme entre les deux ministères.

Le huitième dialogue aura lieu au Myanmar en 2020. 

CPV/VNA