Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (à droite) et l'ambassadeur du Japon au Vietnam, Kuinio Umeda. Photo: VNA

Lors de la rencontre avec l’ambassadeur japonais au Vietnam, Kuinio Umeda, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s’est dit réjoui de l’excellence des relations bilatérales qui ont été portées au niveau du partenariat stratégique approfondi.

Il a constaté avec joie que les investisseurs japonais étaient de plus en plus nombreux à développer leurs affaires au Vietnam, notamment dans le secteur bancaire, l’infrastructure et l’agriculture high-tech.

Le chef du gouvernement vietnamien a hautement apprécié les efforts de l’Ambassade du Japon et de l’ambassadeur Kuinio Umeda, lui-même, pour intensifier la coopération pragmatique entre les deux pays, ces derniers temps.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a fait savoir qu’il avait travaillé dans la matinée avec l’Université nationale du Vietnam à Hanoi dont faisait partie l’Université Vietnam - Japon. Il a demandé aux organes compétents vietnamiens d’accélérer la construction de cet établissement qui est considéré comme le symbole des bonnes relations vietnamo-japonaises.

Il a également promis de favoriser l’implantation des entreprises japonaises au Vietnam.

L’ambassadeur Kuinio Umeda a remercié le Premier ministre vietnamien pour son attention accordée au projet d’Université Vietnam-Japon. Ce projet, selon lui, contribuera au développement des relations vietnamo-japonaises qualifiées d’excellentes.

De nombreux investisseurs japonais souhaitent investir au Vietnam, particulièrement dans la production d’énergie au charbon à haut rendement et respectueuse de l’environnement, l’industrie auxiliaire, l’agriculture high-tech et l’adaptation aux changements climatiques, a-t-il indiqué. Le diplomate japonais a exprimé son espoir que les organes compétents japonais et vietnamiens continuent à créer les meilleures conditions possibles en faveur de la coopération entre les entreprises des deux pays.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (à droite) et l’ambassadeur hongrois au Vietnam, Öry Csaba. Photo: VNA

S’adressant à l’ambassadeur hongrois au Vietnam, Öry Csaba, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a plaidé pour une étroite collaboration entre les deux parties pour bien préparer la visite prochaine au Vietnam du Premier ministre hongrois Orban Vicktor, lors de laquelle qu’il est prévu de signer une série d’accords de coopération. Cet événement important, d’après lui, ouvrira de nouvelles opportunités pour le développement des relations bilatérales, notamment sur les plans du commerce et de l’investissement.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s’est félicité du fait que la Hongrie continue à considérer le Vietnam comme un partenaire prioritaire en matière de coopération au développement. La Hongrie est le plus grand bailleur d’aides publiques au développement du Vietnam en Europe centrale et en Europe de l’Est. Il a remercié le gouvernement hongrois d’avoir aidé le Vietnam à construire l’hôpital d’oncologie de Cân Tho qui répond aux besoins de consultations de soins médicaux de 20 millions d’habitants dans le delta du Mékong.

Le dirigeant vietnamien a invité l’ambassadeur Öry Csaba à encourager les entreprises hongroises à investir au Vietnam dans les domaines tels que la santé, la gestion des ressources en eau et la transformation alimentaire.

Il s’est également déclaré convaincu que le diplomate hongrois, fort de ses expériences, contribuerait activement à la promotion des relations d’amitié et de coopération Vietnam-Hongrie.

Né d’une famille amoureuse du Vietnam, Öry Csaba a effectué 16 à 17 voyages avant d’être nommé ambassadeur dans ce pays. Il a espéré contribuer davantage, durant son mandat, au développement des relations entre les deux pays.

L’ambassadeur Öry Csaba a également indiqué que le Premier ministre Orban Vicktor avait décidé d’augmenter le nombre de bourses d’études, de 100 à 200, à l’intention des étudiants vietnamiens.

Il a souhaité que les deux pays renforcent leur coopération en matière de santé, de traitement des eaux, d’informatique, l’e-administration publique, l’agriculture et la sécurité des aliments.

CPV/NDEL