La porte-parole du ministère des Affaires étrangères Le Thi Thu Hang. Photo: VNA

Mme Le Thi Thu Hang a fait cette déclaration en répondant aux questions de journalistes sur cette question le 21 mars, à Hanoï.
 
Elle a réaffirmé que le Vietnam disposait suffisamment de bases juridiques et de preuves historiques affirmant sa souveraineté sur les archipels de Hoang Sa (Paracels) et de Truong Sa (Spratlys), conformément au droit international.
 
La poursuite par Taïwan d'exercices de tir réel dans les eaux entourant l'île de Ba Binh dans l'archipel de Truong Sa du Vietnam, malgré l'opposition du Vietnam, constitue une violation grave de la souveraineté territoriale du Vietnam sur cet archipel, menaçant la paix, la stabilité et la sécurité et la sûreté maritimes, en plus de créer des tensions et de compliquer la situation en mer Orientale, a-t-elle souligné.


CPV/VNA