Le Premier ministre vietnamien  Nguyen Xuan Phuc (droite) et son homologue cambodgien Samdech Techo Hun Sen au Forum d’affaires Vietnam-Cambodge. Photo: VNA

Le Premier ministre vietnamien et son homologue cambodgien Samdech Techo Hun Sen ont assisté jeudi 6 décembre à Hanoï au Forum d’affaires Vietnam-Cambodge, qui a attiré environ 400 entreprises vietnamiennes et cambodgiennes.

Selon le ministère du Plan et de l’Investissement, le Cambodge figure toujours parmi les trois premiers pays attirant les investissements vietnamiens. Le Vietnam verse au Cambodge 3 milliards de dollars dispersés dans 210 projets dans les domaines de l'agriculture, de la banque, des télécommunications, de l'industrie, de la transformation et de la fabrication, du commerce et de la santé. Les entreprises vietnamiennes ont largement contribué au développement socio-économique de localités cambodgiennes.

De son côté, le Cambodge met en œuvre 20 projets au Vietnam, d’un fonds total de près de 65 millions de dollars américains injectés dans les domaines de l’agriculture, de la foresterie, de l’aquaculture et du commerce. Le commerce bilatéral peut atteindre cette année 5 milliards de dollars, réalisant avant terme l’objectif fixé pour 2020.

Le Vietnam se classe au deuxième rang en termes de nombre de touristes se rendant au Cambodge, avec environ 500.000 personnes passant leurs vacances dans ce pays ces 10 premiers mois de cette année. En 2017, environ 220.000 Cambodgiens ont visité le Vietnam.

S'exprimant lors du forum, le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a demandé aux deux pays de travailler ensemble pour bien exploiter leurs énormes potentiels pour apporter des intérêts aux deux peuples. Il a exhorté les hommes d’affaires des deux pays à profiter des règlementations l’ASEAN concernant l’ouverture des marchés de capitaux, de produits, d’emploi et de services.

Le Premier ministre a rappelé aux investisseurs vietnamiens de fournir des formations, de transférer les technologies, d’effectuer des activités sociales et aussi de protéger  l'environnement au Cambodge.

Il s’attend à ce que le gouvernement royal cambodgien et le Premier ministre Hun Sen continuent à résoudre les difficultés des investisseurs vietnamiens afin de faciliter leurs activités au pays.

Prenant la parole, le Premier ministre Hun Sen a salué la coopération en matière de commerce et d’investissement entre les deux pays, soulignant que le gouvernement vietnamien et le Premier ministre géraient l’économie de manière professionnelle, contribuant à réduire l’inflation.

Il a ajouté que le Cambodge poursuivait une politique visant à développer les industries afin de mettre en œuvre une nouvelle stratégie de croissance pour la période 2015-2025, à réformer les procédures administratives en matière de fiscalité et de douane et à appeler à des investissements dans les projets de ports en eau profonde, les autoroutes.

Le Cambodge a enregistré un taux de croissance moyen du PIB de plus de 7% et prévoit une croissance de 7,3% cette année. Il souhaite devenir un pays à revenu intermédiaire au rang supérieur d'ici 2030, a-t-il déclaré.

Le gouvernement royal cambodgien est en train de réviser les lois relatives à l'investissement et s'emploie à adopter la loi sur les zones économiques spéciales. Il modernisera les systèmes douaniers et fiscaux et encouragera le développement de la ville intelligente et la formation de ressources humaines de haute qualité, a-t-il conclu. 


CPV/VNA