Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc et le président indonésien Joko Widodo. Photo : VNA

Cette tournée illustre l’importance que le Vietnam attache à ses relations avec les autres pays membres de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est), dont son partenariat stratégique avec l’Indonésie. Elle permettra de développer les acquis et de promouvoir les opportunités de coopération bilatérale, notamment dans le commerce, l’investissement, la défense, la sécurité, l’environnement, la résilience aux changements climatiques, les questions maritimes… 

Le Vietnam et l’Indonésie ont établi leurs relations diplomatiques le 30 décembre 1955 et leur partenariat stratégique en 2013. 

En novembre 1990, le président indonésien Suharto s’est rendu au Vietnam. Il s’agissait de la première visite au Vietnam d’un président indonésien en 33 ans, ainsi que de la première visite au Vietnam d’un chef d’Etat d’un pays d’Asie du Sud-Est et du Pacifique Sud depuis 1975 (à l’exception du Laos et du Cambodge). Depuis, les deux pays ont organisé de nombreuses visites de délégations de haut niveau. En août 2017, le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyen Phu Trong, a effectué une visite officielle en Indonésie, la première d’un dirigeant du PCV dans ce pays, marquant une nouvelle étape dans les relations bilatérales. 

Les échanges commerciaux sont passés de 4,6 milliards de dollars à plus de 6,5 milliards en 2017. Entre janvier et août 2018, ils se sont chiffrés à 5,3 milliards de dollars. Le Vietnam exporte en Indonésie riz, pétrole brut, ciment, produits agricoles et composants électroniques. Il en importe engrais, carburants, emballages, machines, étoffe, papier, confiserie. 

En juin 2018, l’Indonésie était au 5e rang parmi les pays membres de l’ASEAN et au 30e parmi les 126 pays et territoires investissant au Vietnam, avec 71 projets pour montant total de 514 millions de dollars. Les investissements indonésiens étaient principalement injectés dans les secteurs du pétrole, du charbon, du bois, de l’hôtellerie, du textile-habillement. Parmi les grands projets indonésiens figurent la zone urbaine Nam Thang Long – Ciputra (2,1 milliards de dollars), l’hôtel Horison – Pullman Hanoi (66 millions de dollars). De son côté, le Vietnam recense actuellement 13 projets d’investissement en Indonésie, cumulant 54,7 millions de dollars dans les secteurs du pétrole et des minerais. 

L’Indonésie est l’un des premiers pays dans la région à établir des relations avec le Vietnam dans la sécurité et la défense. En 1964, l’Indonésie a créé un bureau militaire à Hanoï et en 1985, le Vietnam a fait de même à Jakarta. Les deux pays ont échangé de nombreuses délégations de niveau ministériel et lancé des activités de coopération dans la formation d’officiers, les opérations de recherche et de sauvetage… 

Le Vietnam et l’Indonésie s’efforcent d’intensifier leur coopération dans plusieurs autres secteurs, dont la culture, les sports, la formation… Ils ont signé des protocoles d’accord sur leur coopération dans la pêche et d’autres questions maritimes, l’agriculture, la finance, l’énergie…


CPV/VNA