Cérémonie d’inauguration du parc industriel d’amitié Vietnam-Japon, à Cân Tho, le 3 novembre. Photo : VNA

Un forum de coopération d’affaires Japon-Mékong a été organisé samedi 3 novembre à Cân Tho par la Chambre de commerce et d’industrie du Vietnam (VCCI), le bureau de l’Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO) à Hô Chi Minh-Ville, et les centres de promotion de l’investissement et du tourisme de 13 villes et provinces du delta du Mékong.

Cet événement a vu la participation d’environ 400 délégués, dont des représentants d’organisations gouvernementales et de localités de deux pays, experts économiques, chefs d’entreprises vietnamiennes et 120 PDG de compagnies et groupes japonais.

Selon les statistiques de la VCCI, jusqu’à la fin du mois d’octobre, le delta du Mékong a attiré 169 projets d’investissements directs étrangers (IDE) venus du Japon, d’un fonds enregistré total de de 2,213 milliards de dollars, représentant 10,5% du total du stock d’investissements dans la région.

Les domaines de coopération essentiels entre le delta du Mékong et le Japon sont notamment la fourniture de produits agricoles de qualité au marché japonais et dans le monde, de services financiers et de crédit, la santé, l’éducation, la formation professionnelle, les technologies d’information, l’architecture.

Le même jour, le Comité populaire de la ville de Cân Tho a inauguré le parc industriel d’amitié Vietnam-Japon, d’une superficie de 30 ha, pour la première phase, dans le quartier de Tân Phu, district de Cai Rang.

Ce projet entre dans le cadre de l’aménagement du centre de logistique de 2e catégorie du delta du Mékong. Elle dispose d’infrastructures homogènes aux normes d’un "parc industriel verte" avec des secteurs prioritaires que sont électricité, électronique, informatique, mécanique, pharmacie…

Selon le président du Comité populaire municipal Vo Thành Thông, ce parc industriel est situé à un emplacement favorable, à 5 km du centre administratif municipal et à 15km de l’aéroport international de Cân Tho. Il y a aussi deux ports internationaux au service des activités d’import-export que sont Cai Cui et Tân Cang, capables d’accueillir des navires d’un tonnage de 20.000 tonnes et favorisant la connexion avec les parcs industriels d’autres provinces du delta du Mékong comme Soc Trang et Hâu Giang.

Le Comité populaire municipal, la VCCI et le Consulat du Japon à Hô Chi Minh-Ville ont inauguré vendredi 2 novembre à Cân Tho le 4e programme d’échange culturel et commercial Vietnam-Japon, et ont organisé une cérémonie de célébration du 45e anniversaire des relations diplomatiques Vietnam-Japon.

Le président du Comité populaire de la ville de Cân Tho, Vo Thành Thông, a souligné que le gouvernement vietnamien et les autorités municipales poursuivaient leurs efforts pour améliorer l’environnement de l’investissement et les infrastructures afin de favoriser l’implantation d’investisseurs étrangers, japonais notamment. De nombreuses organisations économiques et culturelles vietnamo-japonaises ont été fondées à Cân Tho et fonctionnent avec efficacité…

Le même jour, l’Université de Cân Tho et la SARL japonaise Brain Works Asia ont inauguré un centre de recherche et d’innovation dans les sciences et technologies au sein de cette université. Ce centre a pour vocation de stimuler la recherche et l’application des technologies avancées dans la production agricole dans le delta du Mékong, en particulier dans l’aquaculture et la riziculture.

Selon le professeur Hà Thanh Toan, recteur de l’Université de Cân Tho, l’objectif de ce centre est aussi de collaborer avec des entreprises japonaises dans la recherche afin de répondre aux enjeux de développement du delta.

D’après le chef du centre, Shingo Tamura, la coopération entre l’Université de Cân Tho et la SARL Brain Works Asia permettra à renforcer la recherche au service du développement économique non seulement de la ville de Cân Tho mais aussi de tout le delta du Mékong.

Auparavant, l’Université de Cân Tho a collaboré avec la compagnie japonaise Yanmar pour créer le centre de recherche Yanmar au sein de cette université. Ce centre a pour but de réaliser des recherches sur la mécanisation agricole. Cet établissement universitaire a également coopéré avec deux autres entreprises japonaises pour construire une chaîne de recherche et de production de produits et de sous-produits agricoles dans le delta du Mékong.

Par ailleurs, le festival du film japonais 2018 a démarré vendredi 2 novembre en soirée au cinéma CineStar, dans le 1er arrondissement de Hô Chi Minh-Ville. Du 2 au 17 novembre, les cinéphiles pourront visionner 11 films du pays du Soleil Levant, sous-titrés en vietnamien et en anglais.

CPV/VNA