La porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères Le Thi Thu Hang. Photo: VNA

Le Thi Thu Hang a fait cette déclaration alors qu'elle répondait aux questions de journalistes sur la réaction du Vietnam aux actions de la Chine visant à exploiter des observatoires sur plusieurs structures de l'archipel de Truong Sa lors de la conférence de presse périodique du ministère des Affaires étrangères à Hanoi le 8 novembre.
 
"Le Vietnam dispose suffisamment de bases juridiques et de preuves historiques attestant de sa souveraineté sur les archipels de Hoang Sa et de Truong Sa, conformément au droit international", a déclaré la porte-parole.
 
"Le Vietnam s'oppose résolument à l'activité de la partie chinoise et demande la fin immédiate de l'opération", a-t-elle déclaré.
 
La porte-parole a demandé à la Chine de respecter scrupuleusement l'accord conclu entre le Vietnam et la Chine sur les principes fondamentaux régissant le règlement des questions maritimes et la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC); en la demandant de ne pas compliquer la situation, ni nuire à la paix, à la sécurité et à la stabilité en mer Orientale et dans la région en général, ainsi qu’aux efforts des pays concernés pour la négociation d’un code de conduite en mer Orientale (COC).


CPV/VNA