Photo d'illustration/VNA


Concernant le cas de contamination vietnamien en Chine, Le Thi Thu Hang a indiqué que l’ambassade du Vietnam en Chine avait contacté les organes compétents locaux pour leur demander de s’intéresser au patient vietnamien et de lui accorder des soins et traitements nécessaires. Selon l’ambassade du Vietnam à Pékin, ce citoyen vietnamien est actuellement soigné dans un hôpital de la province chinoise du Jiangxi. Les représentations du Vietnam en Chine surveillent de près la situation et sont prêtes à prendre des mesures de protection du citoyen en cas de nécessité. 

Répondant aux questions sur la situation des Vietnamiens présents dans les zones contaminées en Chine, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères a fait savoir qu’à ce jour, l’ambassade du Vietnam en Chine avait reçu 29 demandes de rapatriement au Vietnam de citoyens vietnamiens dans la province chinoise du Hubei. Selon elle, le ministère des Affaires étrangères collabore étroitement avec les ministères et organes compétents pour être prêts à rapatrier les Vietnamiens dans les zones contaminées. 

Le Thi Thu Hang a rappelé que le Vietnam avait créé un Comité national de direction de la prévention et de la lutte contre l’épidémie, qu’il avait lancé de nombreuses mesures rigoureuses afin d’empêcher la propagation du virus et de maîtriser l’épidémie sur son sol. 

“Le Vietnam est prêt à coopérer avec l’OMS et la communauté internationale pour partager ses informations et ses expériences liées aux mesures prises pour prévenir et lutter contre l’épidémie, empêcher la propagation du virus”, a-t-elle déclaré, ajoutant que le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, avait envoyé une lettre aux pays membres de l’ASEAN (Association des Nations d’Asie du Sud-Est) pour proposer de créer un groupe de travail conjoint de niveau ministériel afin de renforcer la coopération, de partager des informations et de coordonner des actions face à l’épidémie. 

Le Thi Thu Hang a souligné qu’à la nouvelle de l’épidémie, le ministère des Affaires étrangères avait demandé aux représentations diplomatiques du Vietnam à l’étranger, notamment celles en Chine, de fournir régulièrement des informations, de surveiller de près les évolutions de l’épidémie, de saisir les souhaits des citoyens vietnamiens, particulièrement ceux en Chine, et de suivre les mesures prises par les autorités locales. Elle a ajouté que son ministère avait rendu publiques les lignes téléphoniques d’urgence de toutes les représentations diplomatiques du Vietnam en Chine et était prêt à prendre des mesures d’assistance et de protection du citoyen en cas de nécessité. 

Selon elle, ces derniers jours, les représentations diplomatiques du Vietnam en Chine sont déjà entrées en contact et maintiennent le contact avec plus de 400 citoyens vietnamiens vivant, suivant des cursus, travaillant ou voyageant en Chine. Ce nombre ne comprend pas les cas de courts séjours en Chine qui ne se sont pas inscrits auprès de l’ambassade pour une protection du citoyen. Les représentations diplomatiques ont rapporté que les ressortissants vietnamiens étaient dans un état de santé stable, a-t-elle affirmé. 

Répondant aux questions sur la collaboration entre le Vietnam et la Chine face à l’épidémie d’infection respiratoire aiguë causée par le 2019-nCoV, Le Thi Thu Hang a déclaré que le Vietnam coopérait activement et échangeait des informations avec la Chine pour maîtriser l’épidémie et protéger les citoyens des deux pays. Elle a indiqué que le Vietnam avait accordé des aides matérielles d’une valeur de 500.000 dollars à la Chine, que la Croix-Rouge et plusieurs provinces frontalières vietnamiennes avaient également octroyé des assistances à la partie chinoise. 
“Dans le but de prévenir et de lutter contre l’épidémie, d’empêcher sa propagation et de la maîtriser, le Vietnam continuera de collaborer étroitement avec la Chine”, a-t-elle souligné. 

Selon elle, le Vietnam surveille de près les évolutions de l’épidémie en Chine et apprécie les efforts chinois dans ce combat. Les organes compétents vietnamiens, comme les représentations du Vietnam en Chine, collaborent étroitement avec la partie chinoise dans l’échange d’informations afin de maîtriser la situation et de soutenir les ressortissants vietnamiens en Chine. 

La porte-parole a enfin déclaré espérer qu’avec les efforts communs de la communauté internationale, l’épidémie en Chine et dans d’autres pays serait rapidement maîtrisée. 

CPV/VNA