Le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte.
 
Le 9 avril 1973, le Vietnam et les Pays-Bas nouent leurs relations diplomatiques. La même année, ce pays européen commence à fournir une aide publique au développement au Vietnam, principalement dans les domaines humanitaire, éducatif et sanitaire.

En octobre 2010, les deux pays ont créé le partenariat stratégique sur l'adaptation au changement climatique et la gestion des ressources en eau, qui a été étendu aux secteurs de l'agriculture durable et de la sécurité alimentaire en juin 2014.

Les deux parties ont étroitement coordonné leurs travaux dans les instances régionales et multilatérales, notamment aux Nations Unies, au Sommet Asie-Europe et à la coopération entre l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) et l'Union européenne.

En ce qui concerne la question de la mer Orientale, les Pays-Bas maintiennent la position selon laquelle les parties concernées devraient se maîtriser et régler leurs différends par des moyens pacifiques, conformément au droit international, en particulier la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Le pays soutient également le rôle croissant que joue le Vietnam dans la résolution du problème de la mer Orientale, ainsi que sa contribution à la paix et à la sécurité dans la région.

Les deux parties ont défini cinq secteurs prioritaires de collaboration, à savoir l’adaptation au changement climatique et la gestion de l’eau; l'agriculture; l'énergie; l'économie maritime; et les services logistiques et de transport.

Dans l’économie, la valeur des échanges bilatéraux a atteint 7,84 milliards de dollars l’année dernière. Le Vietnam vendait principalement des fruits de mer, des fruits et légumes, du café, du poivre, du riz, des produits chimiques et des plastiques, et a acheté sur ce marché des produits alimentaires, des aliments pour animaux, des matières premières et des produits pharmaceutiques.

Au cours des dernières années, Amsterdam a été l’un des principaux investisseurs en Europe au Vietnam. Selon les données enregistrées du 11 janvier 1988 au 31 décembre 2018, les Pays-Bas se situent à la dixième place parmi les 129 pays et territoires investissant au Vietnam.

En ce qui concerne les liens bilatéraux dans la sécurité et la défense, les deux pays coopèrent dans le cadre de projets de construction navale et échangent leurs expériences dans le cadre des opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

Depuis 2015, la partie néerlandaise a soutenu le Vietnam dans la mise en œuvre de programmes de formation et de séminaires visant à renforcer les capacités de ce pays, conformément à la Convention des Nations Unies contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Dans le secteur de l’éducation, en août 2002, ce pays européen a inclus le Vietnam dans la liste des pays bénéficiant des préférences en matière de coopération universitaire. Depuis 2006, environ 170 jeunes Vietnamiens font chaque année leurs études aux Pays-Bas. 

CPV/VNA